Sénégal: le parc de technologie numérique de Diamniadio va absorber 70,61 millions d'euros

 

C’est à Diamniadio, à environ 35 km de Dakar, sur une superficie de 26 hectares, à travers les 700 hectares identifiés dans le plan de développement urbain, que sera érigé le futur parc de technologie numérique du Sénégal. Coût du projet 70,61 millions d’euros.

(CIO Mag) – Présenté comme le Centre d’excellence des technologies de l’information et de la communication (TIC), le futur parc de technologie numérique de Diamniadio sera financé par la Banque africaine de développement (Bad) à hauteur de 70,61 millions d’euros, ce qui permettra d’accompagner le Sénégal dans la mise en oeuvre de sa stratégie nationale des TIC.

Celle-ci vise à créer un environnement propice à l’investissement et l’accès universel aux TIC pour tous ; favoriser les investissements étrangers ; et augmenter les capacités des entreprises, en assurant la création de contenu et le renforcement des ressources humaines pour favoriser le développement de l’économie numérique.

L’appui de la Bad consistera, en outre, à fournir des ressources humaines destinées à renforcer les capacités des parties prenantes et à soutenir la mise en place de l’unité de coordination du projet.

De la description du projet et de ses composantes, il ressort que le pôle urbain de Diamniadio abritera trois tours d’entreprises équipées de matériel de TIC à utiliser par les entreprises de TIC locales , régionales et internationales ; un centre de données de type Tier III, avec des services d’informatique en nuage garantissant 99,982 % de disponibilité ; un centre de BPO qui facilitera l’installation de centre d’appels et de prestataires de services dans ce domaine ; un centre de formation ; un centre de recherche et un centre d’incubation avec un bâtiment de production audiovisuelle qui servira à la production multimédia.

Au plan social, le projet aura un impact sur l’emploi. Il est prévu en effet de créer 35 000 emplois directs et 105 000 emplois indirects.

Publié la semaine dernière depuis le siège de la Bad situé à Abidjan, le calendrier indique que les travaux de construction du parc seront réalisés de janvier 2016 à janvier 2017. Le début d’exploitation est prévu pour mars 2017.

Mais une vingtaine d’entreprises auraient déjà exprimé le voeu de s’implanter sur le site du parc de technologie numérique de Diamniadio afin de bénéficier des avantages qui en émanent. Parmi elles figurent Solution informatique durable (SOLID), la compagnie de télécommunications Tigo Sénégal et ATOS.

 

Anselme Akéko – Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here