Sénégal : Orange cité dans un scandale financier

0
1296
La Sonatel-Orange a été condamnée à payer une amende de près de 14 milliards Cfa, soit 3 % de son chiffre d'affaires pour l'exercice annuel de 2015.

 

(CIO Mag) – La Société nationale de télécommunications (Sonatel) du Sénégal, au capital majoritairement détenu par l’opérateur français Orange, est citée dans un scandale financier portant sur une amnistie fiscale accordée à un nombre d’entreprises accusées de fraudes fiscales.

Dans cette affaire révélée par le journal Le Quotidien, qui cite le Syndicat autonome des agents des impôts et domaines (Syad), la Sonatel aurait bénéficié d’une remise gracieuse de 3 milliards de francs CFA.

Pointé du doigt par les syndicalistes, le ministre de l’Economie et des Finances, Amadou Ba, aurait accordé au total 50 milliards de FCFA à ces entreprises. Parmi elles, figurent Puma Energie, des sociétés d’assurance ainsi que le Port autonome de Dakar.

Incriminée, la Sonatel n’a pas tardé à réagir. Dans un communiqué, le leader des télécommunications au Sénégal rejette toutes ces accusations qu’il juge infondées.  la filiale sénégalaise du Groupe Orange dit n’avoir jamais « bénéficié d’une remise d’impôt ». Mieux, elle affirme avoir contribué aux recettes de l’Etat à hauteur de 247 milliards de FCFA. 

 

A. S

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here