Services financiers numériques : les recettes de l’UIT pour protéger les consommateurs

0
1469
Une partie du travail du Groupe spécialisé de l'UIT a été consacré à la protection des consommateurs qui n'abandonneront le cash que lorsqu'ils auront confiance aux solutions qui leur sont offertes.

(CIO Mag) – Le Groupe de travail spécialisé de l’union internationale des télécommunications (UIT) sur l’écosystème des services financiers numériques a publié deux nouveaux rapports visant à protéger les consommateurs et créer un cadre clair pour la réglementation des secteurs financiers numériques.

Protection des consommateurs

L’un des rapports est titré « Thèmes les plus courants en rapport avec la protection des consommateurs pour les services financiers numériques ». Dans ce document, le Groupe de travail de l’UIT fait une définition conceptuelle des thèmes courants les plus usités dans l’environnement des services financiers numériques. Il s’agit, entre autres, de la fraude, la confidentialité, la transparence et la protection des données. Ainsi définis, ces thèmes constituent une banque de connaissances à la disposition des décideurs et régulateurs télécoms dans leurs travaux d’élaboration de lois et de lignes directrices relatives à la protection des consommateurs.

Pour Sacha Polverini, Président du Groupe spécialisé et responsable du Programme « Financial Services for the Poor » (Services financiers pour les pauvres) à la Fondation Bill & Melinda Gates, le succès des services financiers numériques passe par la confiance. C’est donc à juste titre qu’une partie du travail de ce groupe a été consacré à la protection des consommateurs qui n’abandonneront le cash que lorsqu’ils auront confiance aux solutions qui leur sont offertes.

Réglementation de l’écosystème des services financiers numériques

L’autre rapport s’intitule « Réglementation de l’écosystème des services financiers numériques », et prescrit, après analyse, un modèle de mémorandum d’accords qui pourraient guider les régulateurs télécoms dans la mise en place des cadres règlementaires des services financiers numériques.

Selon le secrétaire général de l’UIT, Houlin Zhao, ce rapport devrait inspirer les régulateurs du monde entier et contribuer à réduire la pauvreté, l’un des Objectifs du développement durable.

Anselme Akéko

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here