Vers une initiative francophone sur la cybersécurité

0
1172

 

(CIO Mag) – Pour  cette dernière journée des Security Days au Sénégal, l’Organisation internationale de la Francophonie et le groupe Systemis spécialisé en sécurité ont organisé un atelier sur les problématiques de cybersécurité dans l’espace francophone.

L’objectif était de recueillir le maximum d’idées sur la question afin que l’OIF, elle aussi, puisse mettre au point une stratégie en la matière. Plusieurs pistes ont été proposées: sensibilisation des jeunes aux dangers de l’internet, éducation à la sécurité, autodestruction d’appareils volés, collaboration des start-up avec les administrations des États, relèvement de l’offre de formation. Le directeur numérique de l’OIF a tenu à rassurer les participants. Éric Adja renseigne que la  Francophonie est consciente de tous ces enjeux qui ne la laissent pas indifférente. Il a tout de même un regard particulier sur le sujet. Selon lui, il ne faut pas tout voir en noir. Éric Adja estime qu’il faut « transformer les problèmes liés à la cybercriminalité en solutions pour les pays francophones ».

 

SYSTEMIS - OIF

La fondatrice du cabinet Evolving Consulting, elle, a beaucoup mis l’accent sur la législation. D’après Reine Essombmadje, les populations ne savent pas souvent ce qu’il faut faire quand elles sont victimes de cyberattaques. « Auprès de qui, faudrait-il se plaindre ? », se demande l’experte en sécurité. Elle invite la Francophonie à donner un coup d’accélérateur à la convention déjà mise au point sur la question.

Les échanges vont se poursuivre dans d’autres capitales. A la clé, comme le précise le directeur numérique de l’OIF, il y aura un consortium multi-acteurs composé d’acteurs du privé comme du public, des médias spécialisés tels que CIO Mag, des gouvernements, de la société civile, entre autres.

 

Ousmane Gueye, correspondant au Sénégal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here