"Village androïd" au Cameroun : un drone au-dessus des exposants

0
1654

 

(CIO Mag) – C’est l’une des attractions du « Village androïd », la foire-exposition des innovations dans le domaine du numérique, qui a démarré lundi 16 mai sur l’esplanade du musée national du Cameroun, à Yaoundé, pour trois jours d’échanges, de rencontres et de partages d’expériences. Le confrère de Cameroun Tribune qui a couvert la cérémonie d’ouverture décrit un drone (véhicule aérien sans pilote) survolant exposants, officiels et visiteurs de stands, et effectuant des prises de vue qui peuvent être retransmises en direct via un site internet.

Drone Africa en mode démo

Cette démonstration grandeur nature, explique notre source, est l’œuvre d’une startup baptisée Drone Africa dont le promoteur se nomme William Elong, un jeune camerounais qui veut fabriquer des drones made in africa. A l’instar de la centaine de startups présentes au « Village androïd » que le ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, veut institutionnaliser, Drone Africa parait ne pas bouder son plaisir. Et le jeu en vaut la chandelle, puisque le gouvernement semble bien décider à faire du numérique un levier du développement économique et social du pays. En témoigne le thème de cette première édition : «Economie numérique, pôle d’investissement dans le chantier de l’émergence du Cameroun».

Une ambition légitime

Comme pour dire que le Cameroun, qui ne veut pas manquer le train de révolution numérique, se donne les moyens de ses ambitions, en offrant aux jeunes Camerounais le « Village androïd » pour présenter leurs inventions dans le domaine du numérique, en espérant obtenir les financements et le mentorat nécessaires pour développer leurs projets. Lesquels pourraient participer à la dynamique économique du pays et contribuer à son progrès.

 

Anselme Akéko

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here