Algérie : Djezzy demande un prêt de 1 milliard de dollars à une banque algérienne

0
1641
Vincezo Nesci, Pdg  de Djezzy
Vincezo Nesci, Pdg de Djezzy

Selon la déclaration de Vincezo Nesci, président, directeur général  de Djezzy, « Le prêt sera utilisé pour financer les dépenses en capital de la filiale algérienne ainsi que le développement de son réseau Algérie- Djezzy demande un prêt d’un milliard de dollars à une banque algérienne, Ce prêt sera reçu après l’exécution de la cession de  de 51 % de Djezzy au Fonds national d’investissements (FNI) », a indiqué le patron de Djezzy, mais sans révéler l’identité de cette banque. Optimum Telecom Algérie, une filiale en propriété exclusive d’OTA (Orascom Telecom Algérie), a été créée en décembre 2012 pour couvrir tous les scénarios proposés par le gouvernement algérien pour Djezzy, selon OTA. Selon le FNI, OTA apportera ses activités à Optimum Telecom Algérie SPA afin de faciliter la réalisation de l’opération de rachat. L’Etat algérien, via le FNI et Vimplecom via GTH se sont mis d’accord en avril 2014 pour la cession de 51% de l’opérateur Djezzy au prix de 2,643 milliards de dollars, après deux ans de négociations. Cette cession est  jugée avantageuse pour le groupe russe, Vimpelcom,  selon une étude réalisée par HC Securities & Investment a été entérinée par l’assemblée des actionnaires de GTH  mardi dernier au Caire. D’après la déclaration de Hassan Helmy, directeur financier de Djezzy «GTH utilisera le produit de cette cession pour améliorer l’effet de levier financier de l’entreprise et de réduire la dette de 4,5 milliards de dollars à 0,5 milliards de dollars ».

Youcef MAALLEMI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here