RDC : ce qu’il faut retenir du déploiement de la fibre optique

Déploiement du réseau de fibre optique de classe mondiale en République Démocratique du Congo par Liguid Intelligent Technologies. Cette annonce a été faite par ce géant du numérique, ce 16 mars à Kinshasa.

(Cio-Mag) Des millions de citoyens de la RDC auront la possibilité de se connecter à internet haut débit. Ceci, par le déploiement de la fibre optique annoncé par le groupe Liquid Intelligent Technologies en RDC. Cette expansion de la connexion à haut débit permettra aux grandes villes du pays d’être connectées à d’autres grandes villes du monde entier.

L’amélioration des services numériques

A en croire Liquid Intelligent Technologies, ce déploiement de la fibre optique longue de 2500 kilomètres en RDC a pour avantages d’améliorer la qualité de la connexion internet et les services de communication, grâce à la rapidité et à la technologie de pointe. Il permettra également aux Congolais d’accéder au cloud africain, ce service de stockage pour les données.

« L’accès à l’internet haut débit à travers la République démocratique du Congo a été presque inexistant au cours de la dernière décennies, se classant au 145e rang mondial pour l’accès à l’internet. Pour la première fois, les personnes vivants en RDC ne dépendent plus uniquement de l’onéreux haut débit mobile », a déclaré Beston Tshinsele, Président du conseil d’administration de Liquid Intelligent Technologies RDC.

Connecter l’Afrique au reste du monde

L’expansion de cette connexion s’inscrit dans la révolution du secteur du numérique en Afrique. Avec ce pas franchi, Liquid Intelligent Technologies note que « Ce déploiement de la fibre optique a non seulement le potentiel de transformer l’économie  du pays, mais également de donner accès à des services numériques et cloud évolutifs de pointe qui lui permettront de se connecter à l’économie numérique mondiale », a déclaré Michel Hebert, Directeur général de Liquid Intelligent Technologies RDC.

Un sentiment de satisfaction pour l’Etat congolais

Au cours de la cérémonie annonçant le déploiement du réseau de fibre optique, le gouvernement congolais à travers le ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, Augustin Kibassa Maliba a salué cette innovation, indiquant que :« La RDC a pour vocation d’être l’un des plus grands transitaires des télécommunications et des données numériques du monde, pouvant relier la méditerranée et le Cap de bonne espérance, l’océan Atlantique et l’océan Indien. La RDC éprouve d’énormes difficultés en terme d’investissements pour arriver à relever le défi de construire les infrastructures numériques adéquates qui sont le socle du développement numérique ».

Il convient de signaler que la mise en service de la liaison du réseau de fibre optique Moanda dans l’Ouest du pays et le Cap Town en Afrique intervient le mardi 21 mars prochain par le Chef de l’Etat congolais Félix Tshisekedi.

Enock BULONZA, Kinshasa

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE