Banque digitale : des Cartes bancaires by OMOA depuis Lomé

Le fournisseur de moyens de paiement digitaux OMOA implante le cœur de ses services digitaux à Lomé. Le processing, la production de cartes bancaires et autres cartes personnalisées se feront depuis la capitale du Togo. Le groupe OMOA a annoncé l’information mercredi, en présence de ses partenaires venus de plusieurs pays et des autorités togolaises.

(Cio mag) – Présente depuis 2005 au Togo, le groupe OMOA veut désormais piloter l’ensemble de son cœur de métier depuis Lomé. La capitale togolaise offre au groupe l’infrastructure nécessaire pour le développement de ses activités. Un hub logistique pour desservir dans des délais réduits l’ensemble du marché adressé par le groupe et une zone franche aboutie, ont laissé entendre les responsables du groupe.

Depuis Lomé, OMOA va produire les cartes bancaires de l’ensemble de ses clients. Le centre de traitement monétique de Lomé devrait permettre de répondre à la demande dans 72 heures maximum, a confié Philippe Lermusiaux, Directeur Processing et cartes à Cio mag. Et Saidou Gueye, Directeur Commercial du groupe d’ajouter que la proximité est un avantage pour les acteurs bancaires. Selon lui, les banques togolaises peuvent techniquement se voir livrer leurs commandes en une journée. Ce qui favorise une économie d’échelle ; réduction des coûts, des délais d’attente. Ainsi, l’inclusion financière pourrait connaitre une amélioration avec une meilleure expérience client.

Acteur du Hub digital togolais

L’implantation du centre de processing et de production des cartes d’OMOA à Lomé impacte la montée en compétence de la ressource humaine. Plus de 80% des collaborateurs du groupe sont recrutés localement. Un partenariat va être signé avec l’Université de Lomé afin de constituer un vivier de ressources humaines locales et qualifiées. Il s’agit pour OMOA de contribuer à la construction du hub digital que veut devenir le Togo, a expliqué Saidou Gueye.

L’objectif de son groupe est de renforcer la dématérialisation complète des services bancaires et financiers. Syrse OMOA espère ainsi accompagner tous les acteurs des services financiers dans leur transformation digitale : banques, micro-fiances, telcos, fintech etc…

« Le positionnement du Togo comme porte d’entrée en Afrique donne tout son sens à la vision stratégique d’OMOA », s’est réjoui Rose Mivédor, Ministre de la Promotion des Investissements. « Le Togo en tant que hub digital met en place un cadre de facilitation des affaires pour accueillir des acteurs comme OMOA qui apportent des solutions de paiements digitaux pour l’inclusion financière des populations », a ajouté la ministre Mivédor.

Philippe Lermusiaux a rassuré de la sécurité des solutions de son groupe. « La certification PCI-DSS pour le processing, c’est 300 exigences que nous imposent les réseaux internationaux et 1200 exigences pour la personnalisation des cartes. La sécurité est de même niveau que pour la fabrication d’un billet de banque », a-t-il fait observer le Directeur Processing et cartes d’OMOA.

Souleyman Tobias

Journaliste multimédia. L’Opendata, la transformation digitale et la cybersécurité retiennent particulièrement mon attention. Je suis correspondant de Cio mag au Togo.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.