Côte d’Ivoire – TNT : 60 chaînes de télévision numérique diffusées via le satellite SES-4

0
2225

(CIO Mag) – SES, opérateur mondial de satellites, a annoncé ce mardi 28 mai la signature d’un accord avec la Société ivoirienne de télédiffusion publique (SIDT) pour la diffusion de 60 chaînes de télévision numérique via le satellite SES-4. Précisant que ces chaînes seront ensuite accessibles à tous les téléspectateurs ivoiriens disposant d’un décodeur numérique ou d’un téléviseur numérique avec décodeur TNT intégré.

En vertu de cet accord, SES utilisera la couverture complète du satellite SES-4 pour garantir une large bande passante de services et pour diffuser toutes les chaînes via l’infrastructure de télévision numérique terrestre (TNT) de la Côte d’Ivoire. Le satellite SES-4 sera également utilisé par la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI) attributaire de trois numéros de fréquence TNT pour ses chaînes RTI1, RTI2 et RTI3.

« Il s’agit d’une étape importante », a déclaré le directeur général de la SIDT. M. Yeo Adama s’est également réjoui de travailler avec SES, « qui possède à la fois les capacités techniques et l’expérience pratique requise pour soutenir nos projets ambitieux, y compris la mise en œuvre de nouvelles normes de radiodiffusion. »

Par la voix de son vice-président des ventes et du développement du marché des Video en Afrique, la société SES s’est engagé à accompagner pleinement la Côte d’Ivoire dans le processus de migration de la télévision analogique à la télévision numérique. « Notre satellite nous permettra de diffuser des services de télévision de haute qualité aux Ivoiriens », a déclaré Clint Brown.

Soulignons que l’accord entre SES et la SIDT, intervient deux semaines après le décret fixant à 10.000 FCFA maximum le prix du décodeur MPEG4/DVB-T2 d’entrée de gamme de la Télévision numérique terrestre (TNT), et à 6 000 FCFA maximum le prix de l’antenne UHF.

Bien avant, une ordonnance portant exonération des droits de douane et de la TVA sur les équipements nécessaires à la réception du signal de la Télévision numérique terrestre avait été prise par le gouvernement.

Autant dire que l’avenir sans télévision analogique se rapproche pour les ménages ivoiriens.

Anselme AKEKO, Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here