Budget 2020 : 5,1 milliards affectés au développement du numérique au Bénin

1
804
Aurélie Adam Soulé Zoumarou, Ministre du numérique et de la digitalisation du Bénin

Au cours de ce dernier trimestre de l’année et face à la commission budgétaire à l’Assemblée nationale, les ministres au gouvernement défendent leur budget exercice 2020. Aurélie Adam Soulé Zoumarou du numérique et de la digitalisation a convaincu les parlementaires et obtenu l’acceptation des 5,1 milliards comme budget pour l’année prochaine.

« J’ai expliqué aux députés à l’Assemblée nationale ce mardi 19 novembre 2019, que ces ressources permettront d’amplifier la mise en œuvre des projets du secteur du numérique et la digitalisation de l’administration béninoise », restitue la Ministre sur sa page Facebook.

Ces dernières années, le Bénin a significativement progressé dans la construction d’un écosystème numérique dynamique et durable. Le pays a finalisé le déploiement de sa fibre optique. Son data center de catégorie Tiers 3 a vu le bâtiment devant l’abriter déjà construit.

« Economie numérique de référence »

La mise en œuvre de l’infrastructure à clé publique est en bonne voie. Côté service universel, 40 points numériques communautaires sont aujourd’hui effectifs dans l’ensemble du pays. Et le Bénin investit énormément dans sa sécurité numérique à travers l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI), etc.

Pour 2020, Aurélie Adam Soulé Zoumarou veut compter sur « l’engagement de [ses] équipes et partenaires, [pour] que les ressources allouées pour le compte de l’année 2020 nous rapprochent davantage de l’objectif qui est de transformer la vie des Béninois et des entreprises béninoises grâce à une économie numérique de référence. »

Les chantiers numériques

A cet effet, elle envisage comme projets phares pour 2020 : la généralisation de l’internet très haut débit, la mise en place du portail national des services public, la modernisation de l’administration, l’interconnexion des sites universitaires. Mais également, l’interconnexion du réseau universitaire national au réseau central ouest-africain des centres de recherche pour faciliter la mise à disposition de contenus numériques aux étudiants béninois, la poursuite de l’installation des salles numériques etc.

« L’autre chose qui adresse l’ensemble des usagers, c’est bien évidemment le portail national du service public qui est une plateforme en ligne qui permettra à la population béninoise, quel que soit l’endroit où les individus se trouvent, d’accéder aux services publics en ligne. En 2020, ce projet va prendre toute son ampleur et permettre cette mise en œuvre des services publics et la modernisation de notre administration », rapporte visages-du-benin.com au sujet de l’intervention de la Ministre devant la représentation nationale.

Michaël Tchokpodo, Bénin

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here