Bénin : Patricia Codjia, l’expérience au service de l’audiovisuel  

Patricia Codjia

Ingénieure de radiodiffusion et télévision, Patricia Codjia s’est destinée au service public.  

Ingénieure de radiodiffusion et télévision, Patricia Codjia a fait sa carrière à l’Office de radiodiffusion et télévision du Bénin (ORTB), le seul organisme d’information du service public du pays. Si elle semble avoir un parcours ordinaire, sa constance, son professionnalisme et son abnégation forcent le respect.  

Les postes à responsabilité, qu’elle a occupés, son expérience et son ancienneté lui ont fait gravir des échelons. A 59 ans, Patricia Codjia a activement participé à la mise en œuvre du programme d’extension de la radio et de la télévision, sur tout le territoire national. Elle a également contribué à l’élaboration des documents entrant dans le cadre des travaux préparatoires des réformes qu’a connu l’ORTB, sur les plans structurel, organisationnel, juridique et technique.  

Membre du comité de pilotage de la transition à la Télévision numérique terrestre (CPTNT), de 2016 à 2021, Patricia Codjia cumule, depuis février 2021, les postes de Directrice technique de la Société béninoise des Infrastructures de Radiodiffusion (SBIR) et de Directrice générale, par intérim, de la même société. Cette dernière est chargée d’assurer la gestion, le développement et l’entretien des infrastructures publiques de transmission et de diffusion audiovisuelle, ainsi que l’exploitation ou la mise en exploitation desdites infrastructures, à travers des contrats spécifiques.  

Pour Patricia Codjia, « la dématérialisation des services de l’Etat et l’engouement qu’ont, aujourd’hui, les jeunes et les moins jeunes, pour les usages du numérique, donnent des raisons d’avoir de l’espoir. Car, l’inclusion numérique est un levier de l’inclusion socioéconomique ». Au regard de ses responsabilités, la Directrice compte œuvrer au « maintien du réseau de diffusion, en condition opérationnelle, afin de garantir, aux clients de la SBIR, la qualité de service contractuelle. Et pour contribuer à la mise en place d’un modèle économique soutenable par chacun des acteurs de la chaîne de valeur de la TNT. »   

Michaël Tchokpodo

Michaël Tchokpodo est journaliste communiquant, grand observateur des mutations relatives aux technologies numériques et au développement durable. Correspondant au Bénin pour CIO Mag.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.