Le Rwanda rejoint la DCO pour « une économie numérique mondiale plus inclusive »

La Digital Cooperation Organization (DCO) soit l’Organisation de coopération numérique a récemment annoncé qu’elle intègre la République du Rwanda en tant que membre afin de permettre aux Rwandais l’accès au numérique et aux opportunités. 

Deemah AlYahya, la Secrétaire générale de cette organisation multilatérale consacrée à la mise en place d’une économie numérique inclusive à l’échelle mondiale a accueilli, virtuellement, Paula Musoni Ingabire, la ministre des TIC et de l’innovation du Rwanda, a indiqué la DCO, mardi 18 décembre 2021. 

Les deux dames ont discuté de la façon dont il est possible « de créer un avenir meilleur pour les femmes et les jeunes », afin de permettre la prospérité digitale pour tous. 

Cette conversation intervient alors que le Rwanda fait partie depuis le 23 décembre 2021 de ce groupement portant ses membres à huit (8), soit un demi-milliard de personnes désormais représentées depuis le lancement en 2020.

En effet, le Rwanda est le second pays africain après le Nigeria à rejoindre l’organisation composée également du Royaume de Bahreïn, le Royaume hachémite de Jordanie, l’État du Koweït, le Sultanat d’Oman, la République islamique du Pakistan, le Royaume d’Arabie saoudite. 

« Fier de voir à quelle vitesse l’Organisation de coopération numérique se développe. Avec l’arrivée du Rwanda en tant que deuxième pays africain, les divers États membres permettront une croissance numérique et des opportunités pour plus d’un demi-milliard de personnes, » a déclaré Abdullah Alswaha, le Ministre des communications et des technologies de l’information en Arabie saoudite 

Selon ALyahya, l’Organisation de coopération numérique permet désormais à plus d’un demi-milliard de personnes à travers les États membres de se connecter à l’économie numérique et d’y prospérer, en particulier les groupes sous-représentés tels que les femmes et les jeunes.  

« Tous nos États membres peuvent être fiers de l’impact que nous avons obtenu au cours de l’année qui a suivi la création de la DCO,” a-t-elle déclaré. 

Elle s’est dite ravie d’accueillir le pays d’Afrique de l’Est dont elle a également salué le leadership dans le domaine de l’économie numérique. 

« Le Rwanda renforcera encore l’impact de notre organisation dans la création d’une économie numérique mondiale plus inclusive. Nous nous engageons à soutenir les dirigeants et les communautés à travers le Rwanda, qu’ils soient grands ou petits, publics ou privés, dans nos efforts pour permettre la prospérité numérique pour tous », a-t-elle ajouté. 

Pour Paula Ingabire, rejoindre l’Organisation de coopération numérique est une opportunité de faire partie d’une plateforme et d’un réseau plus large à travers lequel le Rwanda construira des partenariats mondiaux, dans le secteur public et privé, y compris les startups, qui permettront de mettre en place une économie numérique inclusive dans le pays. 

Aurore Bonny

Aurore Bonny est une journaliste passionnée d'Afrique qui accorde un fort intérêt aux questions liées aux TIC. Sa plume est dévouée aux enjeux du digital sur le développement des Etats et populations d'Afrique. Elle couvre les actualités d'Afrique centrale (Cameroun) et celles de la zone anglophone pour le Web. Ses interviews, reportages et autres articles de fond sont à retrouver sur le Web et dans le Magazine CIo Mag.
Twitter: @Aurore_Bonny / Email: aurore.bonny@cio-mag.com / Tel: +237 693115519

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.