Sénégal : plusieurs Espaces Numériques Ouverts livrés en 2017

  • 24 avril 2017
  • 0
  • 368 Vues

(CIO Mag) – C’est  une bonne nouvelle pour les étudiants orientés à l’Université Virtuelle du Sénégal et qui se plaignent régulièrement de problèmes de connexion et de logistique. Trois Espaces Numériques Ouverts  (ENO) vont être livrés avant fin mai 2017. L’assurance est de la coordonnatrice du projet. Aichou Niang Wade reprise par le quotidien national explique qu’il s’agit des ENO de Guédiawaye (dans la banlieue dakaroise), Saint-Louis et Thiès. D’après Madame Wone, ces pas importants ont été rendus possibles par le fait que les obstacles et les contraintes ont été anticipés pour faciliter l’évolution des chantiers. Au cours de cette rencontre initiée par le projet d’appui à l’Université Virtuelle du Sénégal, il a été révélé que les effectifs de l’établissement sont passés de 2090 étudiants pour l’année 2013 et 2014 à 14.195 pour l’année en cours. Et pour pousser les étudiants à ne pas sécher les cours, il a été mis en place un système de présence obligatoire pour le premier semestre, expliquent les responsables.

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche qui a pris part à la rencontre s’est félicité du fait que le Sénégal soit considéré comme un modèle dans le domaine en Afrique. Mary Teuw Niane a cité deux pays venus s’enquérir de son expérience à Dakar : La Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Il a promis que l’Université Virtuelle du Sénégal va “se déployer avec de nouveaux défis” d’autant plus “que les pays en voie de développement n’ont pas assez d’infrastructures pour accueillir tous leurs étudiants qui aspirent à bénéficier de formations universitaires”. Le siège de l’UVS sera implanté à Diamniadio (Dakar). C’est une autre révélation faite lors de la rencontre qui a permis de faire le point sur les chantiers en cours et les perspectives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.