6th EU-Africa Business Forum : l’Entrepreneuriat et les technologies pour relever le défi de l’emploi pour tous

1
804
les représentants de haut niveau de l’Union africaine et de l’Union européenne ont identifié l’Entrepreneuriat et les technologies parmi les sources de création d'emplois, d'auto emploi et créatrices de richesse.

Les défis et opportunités concernant le renforcement de l’investissement durable dans la création d’emplois en faveur des jeunes africains ont servi de fil conducteur au 6e Forum des affaires UE-Afrique (EU-Africa Business Forum). Lors de la cérémonie inaugurale présidée par le vice-Président ivoirien Daniel Kablan Duncan, les représentants de haut niveau de l’Union africaine et de l’Union européenne ont identifié l’Entrepreneuriat et les technologies parmi les sources de création d’emplois, d’auto emploi et créatrices de richesse.

(CIO Mag) – Face à la migration d’une jeunesse africaine nombreuse et désœuvrée vers l’Occident, la question du chômage en Afrique est l’une des questions les plus brûlantes sur la table des gouvernements africains et de leurs homologues européens. C’est pourquoi, le 6e Forum des affaires UE-Afrique, qui s’est tenu le lundi 27 novembre 2017 au Palais de la Culture d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, a choisi de rassembler les représentants des deux continents, y compris les bailleurs de fonds et les institutions financières, autour du thème « Investir dans la création d’emploi pour les jeunes ».

Entrepreneuriat et technologies

L’enjeu est donc de taille. Et si pour le vice-Président Daniel Kablan Duncan, il se résume en la formation, les infrastructures, la sécurité, le changement climatique, la croissance démographique rapide et le financement des PME, c’est surtout la collaboration entre grands et petits acteurs sur les deux continents, au moyen d’approches innovantes soutenues par l’entrepreneuriat (des femmes) et les technologies, qui doivent permettre de créer des emplois durables et endiguer le phénomène des migrants.

« Il s’agit là d’une préoccupation majeure pour laquelle nous devons construire des stratégies pour offrir à nos jeunes des emplois décents. Les jeunes sont un creuset d’intelligence pour l’Afrique et l’Europe, mais pour ce faire il faut qu’ils soient formés et soignés », a souligné le vice-Président Kablan Duncan.

Croissance inclusive et emplois pour tous

Anticipant les conclusions des participants au 6e Forum des affaires UE-Afrique en vue de la création d’emplois, M. Duncan a fait observer que des investissements peuvent être réalisés dans le transport, les technologies, l’agriculture, les énergies. De secteurs où l’expertise européenne est avérée et peut trouver des moyens de se déployer dans la perspective d’une croissance inclusive.

Développer le commerce électronique entre l’Afrique et l’Union européenne ; favoriser le retour aux partenariats public-privés tels que le BOT (Build operate and transfer) ; associer aides publiques au développement et financements privés ; faciliter l’accès au financement des PME, etc., sont autant de possibilités qui, de l’avis du vice-Président Daniel Kablan Duncan, doivent être au centre des futurs partenariats qui mèneront à la création d’emplois pour tous.

Foire aux startups numériques

Pour souligner l’importance du numérique dans la collaboration entre secteurs publics et privés des deux continents, une foire aux startups numériques a été ouverte durant le 6e Forum des affaires UE-Afrique. 135 startups prometteuses d’Afrique et d’Europe, sélectionnées par la Commission européenne, ont pu présenter leurs services aux investisseurs. Systèmes de paiement mobile, applications de santé, plateformes de télé-enseignement. Tout un panier d’idées Tech exposé dans cette foire qui constituait la pièce maitresse numérique du Forum.

Rappelons que le 6e Forum des affaires UE-Afrique s’est déroulé de manière extrêmement judicieuse avant le 5e Sommet UA-UE prévu du 29 au 30 novembre 2017 au Sofitel Ivoire d’Abidjan. De l’avis de plusieurs participants, il marque un tournant pour l’Afrique où la croissance n’est pas toujours synonyme de création d’emplois.

Anselme AKEKO

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here