ADICOMDAYS 2018 : les influenceurs Uche Pedro, Wil Aime, Jérôme Jarre, Loza Maléombho, Tonje Bakang invités à Abidjan

1
2236
Kahi Lumumba, CEO de Totem Experience, la structure qui organise les ADICOMDAYS 2018, annonce la participation de grands influenceurs africains et européens à l'édition d'Abidjan.

(CIO Mag) – Une dizaine de pays africains ainsi que des influenceurs de renom tels que la Nigériane Uche Pedro, les Français Wil Aime et Jérôme Jarre, la styliste ivoirienne Loza Maléombho, et le Camerounais Tonje Bakang sont annoncés à la seconde édition des ADICOMDAYS (Africa Digital Communication Days), qui se déroulera du 1er au 2 mars prochain à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Lors de ce grand rendez-vous B2B de la communication digitale en Afrique, l’accent sera mis sur le retour sur investissement d’une communication digitale en Afrique. Ainsi en a décidé Totem Experience, le laboratoire de la créativité digitale, qui organise cette rencontre autour du thème : « Social Media, brand content, influence marketing : comment optimiser le retour sur investissement de sa communication digitale en Afrique ? »

Au cours d’une conférence de presse de lancement tenue vendredi 19 janvier dans les locaux de Business France en Côte d’Ivoire, Sophia Gnassounou, directrice des ADICOMDAYS a présenté les temps forts de ce rendez-vous.

En premier lieu, un forum et des ateliers rythmés par des témoignages et retours d’expérience. Nourris et illustrés par des chiffres clés, des indicateurs, des tendances et des marques. Ce forum va se tenir le jeudi 1er mars à l’Institut Français d’Abidjan.

ADICOM Awards

En second lieu, une soirée des Awards dénommée « ADICOM Awards ». Organisée par Totem Experience et Veilleur des Médias, cette rencontre est prévue le même jeudi au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, avec comme objectif principal de distinguer des jeunes talents pour le caractère innovant de leur communication digitale, dans des domaines variés : culture, food, mode et beauté, voyage, etc. « Suite au succès de l’édition de Paris, Veilleur des Médias a proposé les Awards pour mettre en valeur les Africains qui ont des contenus créatifs », a indiqué Fabrice Piofret, CEO de Veilleur des Médias.

Immersion au cœur des Labs d’Abidjan

En sus, une immersion et des Masterclass au cœur des Labs de la ville d’Abidjan. Trêve de discours. La méthode ici se veut différente car elle donnera l’occasion aux personnalités venues de divers horizons de mettre pied à terre et d’aller à la découverte des pôles d’innovation de la capitale économique de Côte d’Ivoire. « Abidjan est une ville qui devient digitale », il serait donc intéressant, pour Sophia Gnassounou, de découvrir ces centres qui contribuent à créer un écosystème digital dans le pays.

ADICOM CONNECT

Poursuivant, Mme Gnassounou a indiqué que les ADICOMDAYS sont destinés « à ceux qui font de la communication digitale et qui souhaiteraient mieux en faire. C’est l’occasion de mettre en lumière tous les acteurs de l’écosystème en Afrique, qui existent mais qui sont méconnus ». « C’est un tremplin pour cette jeunesse créative africaine, et pour montrer aux marques et aux médias comment on peut travailler avec tous ces acteurs », a ajouté Kahi Lumumba, CEO de Totem Experience.

Pour les journalistes qui couvriront les ADICOMDAYS 2018, ce sera l’occasion de renforcer leurs connaissances dans le domaine de la communication digitale.

Selon les conférenciers, Africa Digital Communication Days à Abidjan s’annonce comme l’événement digital sur le continent. Il se poursuivra tout au long de l’année avec le lancement du réseau d’affaires ADICOM CONNECT, axé sur le réseautage, la formation et l’innovation en faveur du digital en Afrique.

Anselme AKEKO
anselme.akeko@cio-mag.com

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here