Affaire Huawei : Donald Trump à Tokyo, vers un dégel ?

0
903

(CIO Mag) – Le président américain souffle le chaud et le froid sur les relations de son pays avec la Chine devenue une concurrente de taille, voire une menace. Alors que certains le taxaient de fantaisiste dans ses accusations d’espionnage à l’encontre de Huawei, il semble le confirmer en disant ne pas exclure « obtenir un bon accord dans le futur ». Un deal commercial, pour reprendre ses termes, avec l’empire du milieu qui verrait, selon lui, des « centaines » voire des « milliers d’entreprises » se délocaliser pour échapper aux nouveaux tarifs douaniers imposés par les Etats-Unis aux marchandises chinoises.

Comme rapporté par le site des « Echos », Donald Trump, prenant de court son petit monde, s’est montré très optimiste vis-à-vis de ses « ennemis », puisqu’en dehors de la Chine, il a affirmé également une grande sérénité en évoquant les cas de l’Iran qu’il ne veut pas du tout « blesser » ou encore la Corée du Nord dont les récents tirs de missile ne représentaient pas (quitte à se contredire) une violation des résolutions des Nations-Unies. Toutefois, il n’a pas prononcé une seule fois le nom de Huawei lors de sa visite au Japon.

Elimane

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here