Afrique de l’Ouest et du Centre : l’émirati Etisalat cède ses parts à Maroc Télécom

Les participations de l’émirati Etisalat en Côte d’Ivoire, au Bénin, en République centrafricaine, au Gabon, au Togo et au Niger seront cédées à Maroc Telecom pour 650 millions de dollars. L’annonce de cette transaction a été faite dans un communiqué publié le lundi 5 mai. La société basée à Abu Dhabi avait conclu en, novembre 2013, un accord pour le rachat de 53% des parts du groupe français Vivendi dans l’opérateur historique marocain Maroc Telecom. Montant de la transaction : 4,2 milliards d’euros (5,8 milliards de dollars). Cet accord est rendu possible par la volonté de Vivendi de se retirer du marché télécoms marocain, de plus en plus concurrentiel. Cependant, la transaction entre l’émirati Etisalat et Vivendi est conditionnée à l’approbation des autorités de régulation des pays où sont implantées les filiales de Maroc Telecom. En fait, le royaume chérifien, dont la participation dans Maroc Telecom est de 30%, veut surtout s’assurer que le nouvel acquéreur réalisera des investissements dans les infrastructures mobiles et haut débit.

Anselme Akeko

Anselme Akeko

Journaliste spécialisé en économie numérique, télécoms-mobilité, mobile money, cybercriminalité, financement start-up, inclusion numérique et financière et transition digitale. Passionné de web journalisme, il est correspondant de Cio Mag en Côte d'Ivoire.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *