Algérie : une plateforme numérique pour les agriculteurs sera lancée bientôt

0
1193

En présence de représentants du ministère de l’Agriculture, de la Pêche et du Développement rural, des secrétaires généraux de chambres d’agriculture des wilayas et d’agriculteurs, le directeur général de la société ECD Foods, Djamel Chelouche, a indiqué que cette plateforme numérique sera opérationnelle dans les prochaines semaines.

(CIO Mag) – Cette  plateforme numérique sera mise à la disposition des agriculteurs pour permettre le suivi et l’optimisation de leurs activités en vue d’une meilleure production en quantité et en qualité, mais également pour assurer une l’intermédiation entre les agriculteurs et opérateurs du secteur et les quatorze  laboratoires du centre de recherche et développement de cette société, qui prodigueront des recommandations, des conseils et informations spécifiques à chaque exploitation agricole.

Ces exploitations agricoles peuvent être connectées à ces laboratoires à travers des équipements numériques qui permettront aux équipes d’experts de cette entreprise d’obtenir, en temps réel, les informations relatives notamment à la nature du climat, à l’environnement et à la terre de l’exploitation agricole. Une fois ces informations recueillies à partir de l’exploitation géo-localisée, les experts du centre détermineront le protocole technique que doit suivre l’agriculteur en fonction des besoins des différentes étapes de son activité.

Analyse des gènes et de l’ADN

Ces laboratoires de recherche seront chargés de procéder à l’analyse des sols, des semences, de l’eau de l’irrigation, de l’analyse phytopathologique (détection de bactéries, etc.). Il s’agira également de l’analyse, respectivement, phylogénétique (analyse des gènes et de l’ADN), de spectrographie et de chromatographie (analyse et extraction des huiles essentielles), de phytochimie (analyse des minéraux et substances chimiques), de l’analyse nutritionnelle (spécificité du produit et sa teneur en vitamine et en minéraux et étiquetage nutritionnel). Et ce, en plus de l’analyse d’information numérique et de coopération scientifique qui permettra l’échange de ces données.

SMS de notification

L’agriculteur sera conseillé par le biais de SMS et de notification à travers des applications numériques téléchargeables sur smartphone ainsi que par un contact direct avec ces experts. Selon Djamel Chelouche, trois applications mobiles seront mises en service : ECD agri (pour la production agricole d’amont en aval), EDC agri logistics (pour les différentes étapes de logistique de transport et d’acheminement de la production) et ECD agri e-Market (pour ce qui concerne la mise sur le marché national ou étranger et le placement).

Sur le plan commercial, il a expliqué que « la production de ces agriculteurs sera totalement vendue à sa société avant d’être calibrée, conditionnée et commercialisée sur le marché national ou exportée », ajoutant que l’agriculteur n’aura aucun invendu de sa récolte. En marge de cette rencontre, le secrétaire général de la CNA, Kouider Moulouar, a déclaré à la presse que « cette journée de sensibilisation sur l’agriculture numérique a été organisée en vue de prendre connaissance du rôle de ce type de plateforme numérique qui contribuera, selon lui, à obtenir des produits agricoles de qualité et, par ricochet, à leur exportation ».

Youcef MAALLEMI, Alger

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here