Amélioration de la connectivité au Nigéria : MainOne et Tizeti s’associent à Facebook

0
743

(CIO Mag) – Les services Internet devraient être plus accessibles dans les prochaines années au Nigéria. MainOne et Tizeti en collaboration avec le réseau social Facebook y travaillent. Déjà, les trois partenaires ont annoncé ce lundi l’achèvement d’un projet de développement conjoint pour permettre l’extension de la connexion à Lagos. Cette alliance va tirer parti de la connectivité par fibre optique de MainOne, des vingt nouvelles tours alimentées à l’énergie solaire de Tizeti et de l’Express Wifi de Facebook. « Depuis très longtemps, l’accès à une connectivité illimitée, rapide et fiable est un problème pour la plupart des clients résidentiels et des petites entreprises nigérianes », a souligné le directeur général de Tizeti, Kendall Ananyi, qui explique qu’avec ce partenariat, « l’objectif est de présenter une solution durable et rentable pour les zones mal desservies de l’Etat de Lagos grâce à nos tours wifi alimentées à l’énergie solaire, à nos tours wifi en continu et à la bande passante Internet robuste de MainOne ».

De son côté, le PDG de MainOne s’est beaucoup félicité de l’engagement de ses partenaires que sont Facebook et Tizeti décidés à améliorer la qualité, tout en réduisant les coûts de l’Internet à Lagos. Pour  Funke Opeke, « ce projet  tire parti de notre capacité Internet, des investissements dans l’infrastructure fibre optique et des points de présence pour la fourniture de services dans tout l’Etat de Lagos ». Facebook, en ce qui le concerne, a fait part de sa bonne volonté d’accompagner l’Afrique dans le domaine du renforcement de la connectivité. Ibrahima Bâ, un des responsables en charge du programme chez le géant américain a fait savoir que ses collaborateurs et lui « sont déterminés à travailler avec des partenaires dans toute l’Afrique et ailleurs pour soutenir les initiatives associées à la connectivité et développer une meilleure infrastructure Internet dans les communautés qui ne disposent pas d’un accès fiable et abordable ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here