BlackBerry : chronique d’une fin annoncée

0
3714

(Cio Mag) – La nouvelle était inattendue, d’autant plus qu’elle intervient quelques semaines seulement après la célébration de leurs trois ans de collaboration. TLC, producteur des téléphones Blackberry, abandonne son partenariat avec le Canadien. La firme chinoise, propriétaire des marques Palm et Alcatel, ne proposera plus de terminaux avec la célèbre marque « BlackBerry » qui a fait pourtant le bonheur des usagers pendant de très longues années. L’échéance est même connue. Elle est fixée au 31 août 2020, plus que quelques mois encore !

Mais le mariage avec les fidèles va se prolonger pour quelques années encore

Dans quelques mois donc, il n’y aura pas de nouveaux téléphones au clavier complet, comme on les aimait. Ceux qui veulent en disposer de nouveaux, ou en garder comme vestige d’une marque appelée à mourir, devraient par conséquent se précipiter dans les magazins pour s’en procurer d’ici la date annoncée pour l’arrêt définitif de la production. Mais à en croire le site phonandroid.com, le support technique assuré par TCL est disponible jusqu’au 31 août 2022 avec des mises à jour du système d’exploitation, le service après-vente et la durée de garantie.

Un échec commercial à l’origine du problème

Présentés comme des terminaux haut de gamme, les smartphones avec la marque BlackBerry ciblaient les entreprises, comme l’explique le site phonandroid. Seulement, ces dernières jetaient de plus en plus leur dévolu sur d’autres marques visiblement plus fun et modernes telles que’Apple et Samsung. La licence d’exploitation a été acquise par le Chinois TCL en décembre 2016 pour donner naissance à une demi-douzaine de téléphones dont dont les KEYOne et le KEY 2 qui n’ont pas été accueillis avec un gros enthousiasme.

Elimane

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here