Bond’Innov organise son démoday

0
1577

Bond’Innov termine fort l’année en organisant son démoday au siège de la BPI à Paris le mercredi 18 décembre prochain. Avec un changement de nom à la clé, l’incubateur Nord-Sud basé dans l’Est parisien déploie sa stratégie d’accompagnement vers la levée de fonds pour ces startups.

CIO-Mag : Vous organisez le 18 décembre prochain un démoday à BPI France.  Quels sont les objectifs fixés pour cette édition ?

Tariq Boutoustous: Le principal objectif de cet événement est la mise en lumière des talents que nous découvrons et accompagnons au quotidien, en France et en Afrique.

De plus, cette soirée sera un moment de rencontres et d’échanges entre les différents acteurs de l’innovation en lien avec l’Afrique.

Sur quels critères avez-vous sélectionné vos start-ups ?

Tariq Boutoustous: Nous avons sélectionné une dizaine de startups opérant dans des secteurs tous différents, de l’immobilier à l’agrobusiness en passant par l’e-santé. Les startups doivent cibler un marché évalué à au moins un milliard d’euros. Les équipes doivent être pluridisciplinaire en lien avec l’Afrique, à la recherche d’un impact social et être en cours de levée de fonds.

Que gagneront les lauréats ?

Cet événement ne se présente pas comme un concours mais plutôt comme une opportunité pour nos start-ups sélectionnées afin qu’elles puissent pitcher devant un panel d’investisseurs connaisseurs des enjeux liés à l’Afrique et à l’Europe en mesure d’être décisifs dans leurs projets.

Ce sera aussi l’occasion pour ces dernières d’être mises en lumière dans l’environnement de l’entrepreneuriat en lien avec l’Afrique.

En quoi ce démoday est-il une étape importante pour le développement des startups ?

Les entrepreneurs que nous accompagnons sont généralement très centrés par le développement opérationnel de leur entreprise. Ce démoday est donc l’occasion pour elles de se faire connaître et de communiquer au sujet de leurs réalisations.

Comment l’association Bond’Innov et son incubateur Incub’innov comptent-ils accompagner ses startups à la suite de ce démoday ?

Cet événement permettra de générer des contacts business pour nos start-up. Tout le travail de l’incubateur consistera ensuite à suivre ces prises de contacts et d’en faire des opportunités concrètes et positives pour l’ensemble des parties prenantes.

Comment se caractérise le soutien apporté par BPI au-delà du simple fait qu’elle accueille l’événement dans ses locaux ?

Au-delà de la mise à disposition de locaux, la BPI nous a apporté un important support logistique pour la réalisation et la communication autour de cet événement. De plus la contribution d’Euroquity (une plateforme de mise en relation), le réseau d’investissement de la BPI, nous était indispensable compte tenu de la dimension internationale de notre Demoday.

Le démoday du 18 décembre intervient à un moment où l’incubateur du Bondy innov change de nom pour s’appeler Incub’innov? Peut-on y voir un lien entre les deux et comment l’incubateur Incub’innov va-t-il aider ces startups à la suite du démoday ?

La soirée du 18 décembre sera effectivement l’occasion d’officialiser le changement de nom de l’incubateur de Bond’Innov qui s’appellera désormais Incub’Innov. L’association gardera le même nom. L’objectif de ce rebranding est de différencier les principales activités de notre association et de donner de la visibilité à notre incubateur. Cependant, d’un point de vue opérationnel : l’activité de l’incubateur restera inchangée. A savoir accompagner les start-ups innovantes et booster l’écosystème de l’innovation en Afrique.

Propos recueillis par Rudy Casbi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here