Cameroun : commander un Taxi en une touche sur son Smartphone

  • 3 août 2018
  • 0
  • 92 Vues

(CIO Mag) – Se déplacer dans nos grandes villes d’un coin à l’autre n’est pas chose facile, lorsqu’elles grouillent de monde et que les rues de nos quartiers ne sont pas toujours bien aménagées pour rendre la circulation fluide. « Mon Taxi » est une nouvelle application qui vient d’être présentée à Yaoundé pour le bien des usagers de la route. C’est une trouvaille d’un groupe de jeunes entrepreneurs camerounais. Leur application sera installée bientôt dans des taxis sélectionnés pour une période de test.

Le client pourra ainsi contacter un taximan à partir de cette application préalablement installée dans son Smartphone, en introduisant des informations telles que sa position géographique, sa destination, le type de service souhaité (ramassage, course ou dépôt), le tarif proposé pour le service. Tous les taxis connectés au système et situés dans un rayon d’un kilomètre reçoivent simultanément la demande du client. Le premier à valider ladite demande se rend au point de rencontre avec le passager. Ce dernier suit l’arrivée du taximan via son Smartphone équipé d’un GPS pour sa localisation.

L’application est gratuite pour les taximen. Quant aux clients, ils débourseront la somme de 500F par mois payable par mobile money, cash ou via Mon taxi Pay. Pour les promoteurs de ce projet, c’est le client qui est le principal bénéficiaire. « Il gagne en efficacité, en rapidité et en sécurité dans sa recherche du taxi », explique André Ongolo, promoteur et directeur général du projet « Mon Taxi ».

Le projet présente des avantages sur le plan tarifaire pour les taximen. En effet, le tarif minimum accepté pour le service est de 250F. Il vient également aider à résoudre le problème d’insécurité à travers l’identification automatique du taximan par client pendant l’opération de commande. L’initiative a été bien accueillie par les taximen qui se sont prêtés au jeu. « Je félicite ces jeunes pour cette initiative qui va améliorer notre façon de travailler. Après 15 ans d’exercice, je pense qu’avec cette application, je vais enfin me faire un bénéfice », espère Pierre Nestor Mbohou, taximan. Le projet qui sera effectivement lancé dans ce mois d’août vise 15 000 taximen à Yaoundé et Douala.

Jean-Claude NOUBISSIE, Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *