Cameroun : la Coalition digitale et l’ambassade de France accompagnent les jeunes filles dans les TIC

0
473
Reine Essombmadje (en blanc), co-fondatrice de la Coalition digitale avec les jeunes filles étudiantes de la promotion "Patience Eboumbou" lors du lancement du programme « Mentorat des jeunes filles dans les TIC ».

Dans le cadre du programme « Mentorat des jeunes filles dans les TIC », la Coalition digitale et l’ambassade de France ont décidé d’accompagner les jeunes filles de la promotion « Patience Eboumbou ».

(CIO Mag) – Depuis le 17 janvier et ce pendant six mois, une vingtaine de mentors vont accompagner 40 étudiants dans les TIC. Ces mentors devront les aider à travailler sur leurs compétences à prendre certaines décisions, entre autres avec tout ce qui a trait à l’économie numérique. Au cours de cette rencontre entre étudiants et mentors, ils se sont fait connaissance et se sont imprégnés des règles mises en place pour la réussite de ce programme.

Cette première promotion baptisée « Patience Eboumbou », nom de l’ex-directrice générale de Camtel Mobile. Dans le milieu, elle est connue pour avoir été à la tête de cette entreprise qui, au début des privatisations, a rapporté une cagnotte importante dans les caisses de l’Etat. L’autre petite histoire,  cette dame est la première camerounaise à chausser tenue homme pour grimper sur les poteaux qui supportaient à l’époque les fils de téléphone. Elle a dans ses veines les télécoms. Elle peut les yeux fermés vous tenir pendant  des heures en haleine sur tout ce qui est téléphone, télécoms et autres. Le top management de MTN qui avait pris possession de Camtel Mobile garde d’elle de bons souvenirs. C’est donc normal que cette première vague en direction de la promotion des TIC porte son nom, afin de permettre à ceux et celles qui veulent évoluer ou qui veulent faire carrière dans les TIC de ressembler à Mme Patience Eboumbou.

En effet, ce programme va aider les jeunes filles formées aux TIC à s’insérer aisément dans le monde professionnel. Il s’agit du projet « Mentorat des jeunes filles dans les TIC » mis sur pied par l’association Coalition digitale  en partenariat avec l’ambassade de France au Cameroun.

Selon Reine Essombmadje, co-fondatrice de cette Coalition, les jeunes étudiantes camerounaises ont des difficultés dans leurs orientations professionnelles dans le secteur des TIC. « Le constat a été fait, le 29 mai 2017 dernier lors des journées des jeunes filles dans les TIC, organisées à l’université de Yaoundé 1. Plusieurs jeunes ayant pris part à cette formation avaient des projets intéressants : créer des logiciels, des entreprises…mais ne savaient pas comment s’y prendre pour arriver à l’accomplissement », fait savoir Reine Essombmadje.

En réalité, c’est pour palier ce dysfonctionnement que la Coalition digitale en partenariat avec l’ambassade de France a organisé cette importante cérémonie  de lancement  « Mentorat des jeunes filles dans les TIC » à Yaoundé. Ce programme d’encadrement et de coaching d’un étudiant par un professionnel du secteur des TIC, afin d’élargir les horizons de l’apprenant et de l’inspirer dans  parcours académique.

Jean-Claude Noubissié, Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here