Cameroun : les coûts de communication électronique vont baisser cette année

  • 26 janvier 2018
  • 0
  • 55 Vues

(CIO Mag) – Après les plaintes sur les désagréments causés par les opérateurs Camtel, Nexttel, Orange et MTN, voici une autre plainte des consommateurs de la téléphonie mobile : les coûts très élevés des communications. Si la ministre des Postes et Télécommunications, Mme Minette Libom Li Likeng, s’est véritablement penchée sur la qualité des services en donnant 6 mois aux opérateurs pour se mettre à la page. Elle a décidé lors de la conférence annuelle des responsables des services centraux et déconcentrés de son département ministériel de mettre toutes les batteries en marche pour faire baisser les tarifs des communications électroniques.

La ministre Libom Li Likeng veut mettre en place des infrastructures pour le développement de l’économie numérique. En effet, le numérique touche désormais un très grand nombre d’aspects de la vie humaine, comprenant des secteurs aussi variés que l’administration, la santé, l’éducation, le commerce, l’énergie, les transports et les médias. Ainsi, pour permettre aux Camerounais de tirer pleinement avantage des technologies et des services du numériques, elle a annoncé un certains nombre de défis majeurs qui doivent être relevés. Au rang de ceux-ci, la baisse des coûts de communication électronique, l’augmentation du taux de pénétration de l’internet et l’amélioration de la qualité de service, le développement des infrastructures large bande, la réduction de la cybercriminalité et l’amélioration de la cybersécurité.

Le ministère a dans la même veine annoncé le développement des ressources humaines à compétence pointue dans le domaine des TIC, la couverture totale des zones rurales et enclavées par le réseau, le renforcement du réseau de connectivité des bureaux de poste à l’infrastructure e-post, et le développement des plateformes numériques diverses d’offre des produits et services postaux financiers. “L’économie numérique doit être considérée comme un catalyseur et un puissant levier d’innovation et de croissance inclusive car étant désormais indissociable du développement de nombreux aspects de l’économie numérique et mondiale et des activités quotidiennes des populations”, a déclaré le 18 janvier 2018 Minette Libom Li Likeng lors de la rencontre annuelle avec ses collaborateurs.

La ministre n’a cessé d’exhorter ses collaborateurs à s’impliquer pour l’atteinte des objectifs suscités. “Vous convenez avec moi que la tache qui nous attend est immense mais exaltante. Nous venons tous nous mettre au travail pour atteindre nos objectifs”, a souhaité Mme Minette Libom Li Likeng.

Jean-Claude NOUBISSIE, Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *