Cameroun : les startuppers font leur show

0
242
Crédit photo : Livemint

(Cio Mag) – La conférence de Yaoundé sur l’avenir  du développement de l’économie numérique en Afrique centrale a offert une belle plateforme de visibilité  à la trentaine des startups qui ont exposé leur génie dans le hall des palais des congrès, et à des milliers de participants qui ont découvert sans nul doute des merveilles dans la créativité des camerounais. C’était une heureuse occasion pour les startupers de multiplier des contacts, de négocier le financement de leurs inventions et des partenariats.

Parmi ces startups,  « Innov ». Elle met en place un dispositif d’éclairage des maisons en un clic via son portable. Son promoteur   Frédérick Ngouana, explique : « à partir de votre téléphone portable, vous avez la possibilité de commander les ampoules ou les prises de votre maison. Il  y a également la sécurité incendie. Donc en cas d’incendie, le système vous alerte automatiquement. Et  nous avons fait le système tel qu’il vous permet d’appeler les secours, surtout les sapeurs-pompiers ».

A cette conférence, les innovations féminines sont aussi en bonne place. Pratiquement dans tous les domaines, on les trouve : la santé, l’éducation et bien d’autres. Elles font leur bonhomme de chemin dans la bataille de la meilleure startup. Aussi, trois ingénieurs des  postes et télécommunications, de médecins, un technicien avec un an et demi de travail, ont mis sur pied «  Baby care ». «  C’est une application mobile qui va apprendre les gestes de premiers secours à la maman, avec les gestes à poser et surtout ceux à éviter lorsque l’enfant présente un signe de maladie à la maison », nous révèle Brice Noudja.

Selon  Christian Kuetche, « nous ne venons pas avec cette invention faire  le diagnostic.  Nous venons proposer le bon geste au bon moment pour éviter les cas graves qui peuvent conduire au décès de l’enfant ». L’agriculture a, pour sa part aussi, réussi à se tailler une place de choix sur la toile. Promoagri.com se veut le carrefour de l’agriculture à cette conférence.

Pendant les trois jours qu’a duré cette foire aux startups, la trentaine de startupers a eu l’heureuse opportunité de présenter, chacun à son tour,  leur projet en espérant  avoir des financements qui leur permettent de sortir du virtuel pour le réel.

Jean-Claude NOUBISSIE, Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here