Cameroun : YooMee s’arrime à la téléphonie mobile et bouscule les habitudes

0
1195
Le nouveau soège de YooMee a Douala suscite beaucoup de curiosité.

(CIO Mag) – Le nouveau venu dans la famille des opérateurs de téléphonie mobile au Cameroun a pour nom YooMee. Lors de la cérémonie de lancement, couplée à l’inauguration de son nouveau siège, qui s’est déroulée récemment sous la présidence de Minette Libom Li Likeng, ministre des Postes et Télécommunications, les Camerounais ont manifesté leur joie d’embrasser une nouvelle structure de téléphonie mobile.

Aujourd’hui au Cameroun, l’envie de prendre une connexion à YooMee se manifeste, non sans quelques remarques. Anselme Patrick Fouda, doctorant en science économique à l’université de Douala estime qu’«’un nouveau venu dans le monde du mobile est une bonne chose, mais seulement, il ne faut pas que l’arrivée de YooMee vienne perturber la communication ». Nestor  Demanou, commerçant, estime, quant à lui, « qu’il est grand temps que les opérateurs de téléphonie mobile soient un peu sérieux pour ne plus embrouiller les réseaux de communication ».

La cérémonie d’inauguration du siège de YooMee a rassemblé un important parterre de personnalités du gotha politique, administratif, surtout, économique de Douala. Evénement auquel assistaient, David Nkotto Emane et Philemon Zo’o Zame,  respectivement, directeur général de la Cameroon telcommunications (Camtel) et directeur général de l’Agence de régulations des télécommunications (ART). Les invités et autres personnes qui ont pris à cette cérémonie ont eu l’occasion de comprendre que la concurrence est une bonne chose. Les curieux ont admiré et apprécié le branding et le déploiement des services de YooMee. Le top management de YooMee n’a pas fait dans la  dentelle pour faire savoir aux nombreux publics que l’entreprise vient frapper fort dans la famille des opérateurs de téléphonie mobile au Cameroun.

Capitaux essentiellement camerounais

Dr Fritz Ntone Ntone, délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala, premier magistrat de la ville, s’est évidemment   réjouit de ce que Douala soit choisie pour abriter cette cérémonie, et servir de rame de lancement au nouveau défi YooMee Mobile: « YooMee, à travers cette réalisation, fait de  Douala, la ville du numérique par excellence du Cameroun. »

Cette nouvelle entreprise de fourniture d’accès internet créée en 2011, sous le nom HTT Telecom SA, est en effet montée d’un cran en 2017, le 22 février, en signant avec l’opérateur historique Camtel, un partenariat de Mvno (Mobile Virtual Network Operator). Un acte décisif vers la naissance de YooMee Mobile, dont le lancement s’est opéré en grande pompe dans la capitale économique.

Auparavant, en octobre 2016, YooMee intégrait des capitaux essentiellement camerounais, ce qui lui permettra de s’arrimer au réseau LTE, en association avec Camtel.
« L’alliance de l’expérience et de l’innovation donne naissance à YooMee Mobile, un opérateur de téléphonie révolutionnaire qui réussit dans le pari de combiner l’expérience et la force de l’opérateur historique Camtel à la créativité technologique de YooMee », a déclaré Emmanuel Forson, le directeur général de YooMee.

Autorisations et licence d’exploitation à jour

Minette Libom Likeng, la ministre des Postes et Télécommunications,  apprécie à son tour l’initiative de l’opérateur, qui rentre, dit la ministre, dans la « promotion et l’éclosion des entreprises locales du numérique ». Elle se félicite également de ce que « YooMee se soit acquitté de toutes  les autorisations et les licences d’exploitation avant de lancer ses activités ». A ce propos, la Minpostel a insisté sur « l’urgence de régulation du secteur des télécommunications au Cameroun ». Des mesures ont d’ailleurs été prises dans ce sens au plus haut niveau de l’État: « Il n’est plus possible pour un opérateur d’exercer dans l’illégalité. La licence d’exploitation est délivrée par le ministre des Postes et Télécommunications sur proposition de l’Agence de régulation et de télécommunications », rappelle-t-elle.

Le nouveau siège de YooMee abritera également ses installations techniques. L’opérateur annonce avant la fin de cette année, le lancement d’un programme de renforcement de capacités et d’accès à   l’entrepreneuriat et l’emploi, pour plusieurs centaines d’étudiants, en partenariat avec les universités nationales. Par ailleurs, YooMee prévoit créer d’ici fin 2017 plus de 2000 emplois directs et indirects.

Jean-Claude NOUBISSIE, Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here