Côte d’Ivoire : des cars mobiles pour favoriser la bancarisation

(Cio Mag) – La Caisse nationale des caisses d’épargne (CNCE) vient de prendre une nouvelle initiative pour rapprocher les banques des populations. Il s’agit des cars banque mobile qui constituent selon les promoteurs, des agences de banque mobile avec toutes les commodités à bord. Selon M. Fadiga Tanou Issa, directeur général de la CNCE. « C’est un outil de développement qui compte une connexion au réseau, un guichet automatique de banque, un guichet physique offrant aux clients les services disponibles dans toute agence classique.» Ces banques de proximité offrent une gamme complète de services bancaires dont par exemple, la commande de cartes bancaires GIM UEMOA/VISA, ainsi que la commande de chéquier et évitent aux populations les pertes de temps inutiles. « Le déploiement de ces Cars banques mobiles dans les espaces commerciaux va favoriser et sécuriser les transactions financières mais également permettre aux clients de se focaliser sur leurs activités », a ajouté le patron de la CNCE.

Les cars banque mobile vont être déployés progressivement dans les villes de l’intérieur de la Côte d’Ivoire après un déploiement suffisant dans la capitale. Notons que le Car banque mobile jouit relativement d’une autonomie rassurante dans son fonctionnement. Ils disposent d’un hall climatisé pour la clientèle, d’ordinateurs, d’un coffre-fort, d’un groupe électrogène intégré, d’une connexion Internet, d’une caméra de surveillance et d’une alarme sonore, de quoi garantir aussi sa sécurité peu importe sa situation géographique. En dehors de faciliter l’accès aux services bancaires, elles visent surtout la favorisation de l’inclusion financière afin de stimuler le taux de bancarisation des Ivoiriens. Aujourd’hui, estimé à près de 16% pour la population adulte, le gouvernement envisage porter ce taux à 20% à l’horizon 2020. « Notre politique est de nous rapprocher de la clientèle et de favoriser ainsi l’inclusion financière des populations dans un contexte où le taux de bancarisation en Côte d’Ivoire n’est que de 16%… Nous croyons en une Côte d’Ivoire émergente en 2020 notamment par le processus de la bancarisation », a indiqué Fadiga Tanou Issa.

Youcef MAALLEMI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *