Carte nationale d’identité : la durée de validité prorogée jusqu’au 30 juin au Sénégal

1
1875
Un spécimen de la carte biométrique Cedeao, multi-usage et multifonctionnelle , qui va non seulement servir de carte nationale d'identité mais aussi de carte d'électeur.

La durée de validité de la carte nationale d’identité, est arrivée à expiration, depuis vendredi dernier à minuit. Mais elle a été prorogée jusqu’au 30 juin 2017 par un décret du président de la République. C’est dire que les Sénégalais ont encore trois mois pour disposer des cartes d’identité nationales numérisées.

(CIO mag) – « Le gouvernement a décidé de proroger le délai de validité des anciennes cartes pour faciliter l’exécution des tâches de tous les jours qui requièrent une identification officielle« , renseigne le décret. Cela est d’autant plus important que « beaucoup de nos compatriotes, bien qu’ayant rempli les formalités pour l’obtention de la nouvelle carte d’identité biométrique de la CEDEAO, n’ont pas encore reçu cette pièce.

Ces nouvelles cartes d’identité seront en même temps des cartes d’électeur avait précisé le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo qui relève que « le chiffre de 4 millions (d’inscrits) a été dépassé depuis plus d’un mois« .

« Nous tirons vers le nombre de 6 millions pour les inscriptions. A la date du 22 mars dernier bilan rendu public nous avons exactement 5.127.262 inscrits. Et l’on a encore du temps car les inscriptions vont se poursuivre« , avait dit le ministre devant les députés lors de la dernière séance de questions orales au gouvernement.

Le Chef de l’Etat, le premier à s’inscrire, a reçu sa nouvelle carte nationale biométrique en octobre le jour même de son inscription des mains de la commission électorale nationale autonome (CENA). Une nouvelle carte qui va remplacer l’ancienne, qui après le 30 juin prochain, ne pourra plus valoir à son détenteur ce que de droit

Au commencement, six (6) mois de gratuité pour l’acquisition de la nouvelle carte biométrique

Pour le moment , les sénégalais peuvent s’inscrire gratuitement au niveau des commissions qui sont mises en place. Ceux qui ne respectent le délai seront dans l’obligation pour acquérir cette nouvelle carte de payer dix mille (10 000) francs CFA. « Je voudrais à l’issue de mon enrôlement, comme premier détenteur de la nouvelle d’identité et de la carte d’électeur, inviter tous les sénégalais à aller s’inscrire au niveau des commissions présentes sur l’ensemble du territoire.J’appelle tous les citoyens à saisir cette opportunité qui pour le moment est gratuite », a déclaré le Chef de l’Etat. Poursuivant, le président de la République a fait savoir que les sénégalais de la diaspora sont intégrés dans ce dispositif car une commission sillonne les différents pays pour leur permettre d’entrer en possession de ces nouvelles cartes d’identité biométrique.

Le Sénégal est le premier pays de l’Afrique de l’Ouest à avoir mis en œuvre cette directive de la Cedeao, qui a elle-même donné les spécificités. C’est une carte multi-usage et multifonctionnelle, qui va non seulement servir de carte nationale d’identité mais aussi de carte d’électeur.

Carte d’identité biométrique, une sécurité garantie

Premier des sénégalais à recevoir sa nouvelle carte d’identité biométrique, le Chef de l’Etat a tenu à rassurer les sénégalais. « Avec cette nouvelle carte la sécurité est garantie car toutes les dispositions sont prises pour assurer la sécurité avec les empreintes qui sont prises. Ainsi, toutes les empreintes au niveau des dix doigts sont prises pour se munir du maximum de sécurité », a assuré le Président de la République

Mais les lenteurs notées dans ces inscriptions ont été décriées par beaucoup de citoyens qui, pour s’inscrire, sont obligés de passer la nuit devant des commissions. Dans certaines zones, c’est l’absence totale de de commission.

Joe Marone

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here