Clubhouse : la future championne des réseaux sociaux ?

Une capture d'écran de l'application clubhouse

Avec la vague de polémique créée autour de WhatsApp, plusieurs applications font parler d’elles. Clubhouse fait partie désormais des challengers repérés par les médias. Elle est présentée comme une application spécifiquement axée sur la messagerie vocale.

(Cio Mag) – Radio collaborative en poche pour BFM, radio ouverte pour Cnews, les qualificatifs pour présenter Clubhouse ne manquent pas dans les médias. L’application construit sa réputation sur la diffusion de messages audios. Elle reste pour l’instant disponible que sur iOS. Une fois téléchargée, l’utilisateur devra attendre une invitation qui, selon Cnews, peut quelques fois prendre des jours.

Lancée en mars 2020, l’application serait déjà à quelques 2 à 3 millions d’utilisateurs. Mais elle devrait en recruter davantage avec sa version Android en cours. A l’étape actuelle de son développement, Clubhouse reste plutôt sélective avec un usage encore limité, mais non moins impressionnant. Car, elle permet de se faire rémunérer en ciblant l’usage par des personnes influentes.

Courrier international pour sa part rappelle que la jeune pousse avait déjà levé 100 millions de dollars et se prépare à lever 1 milliard, à intervalle de quelques mois. Pour nos confrères, cette montée en puissance de l’application illustre l’engouement qu’elle suscite. Courrier International cite la Deutsche Welle qui note que Clubhouse devenait l’application la plus téléchargée en Allemagne à la mi-janvier.

Même si Clubhouse ne serait pas la réponse à la protection des données, elle semble prendre un élan qui pourrai impacter les usages sur les réseaux sociaux. D’ici là, l’application devrait mûrir davantage son approche sur la modération des contenus pour le grand public. Elle revendique déjà deux millions d’utilisateurs actifs par semaine. Son évolution mérite donc d’être suivie de près.

Souleyman Tobias

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here