Congo : des élèves sensibilisés à l’usage responsable des réseaux sociaux face aux Fakes news

0
528

(CIO Mag) – C’est le 26 mars 2019 que s’est tenu à Brazzaville la première édition de la compagne nationale de sensibilisation des lycéens sur les opportunités et les dangers de l’internet en milieu scolaire.

Placée sous le thème « l’internet une arme duale pour la jeunesse », cette campagne de sensibilisation a été lancée par les ministres en charge des Postes Télécommunications et de l’Économie Numérique, Leon Juste IBOMBO et de l’Enseignement Primaire Secondaire et de l’Alphabétisation, Anatole Colinet MAKOSSO,  en collaboration avec la communauté des jeunes internautes du Congo (Youthcom) que dirige Mme Danielle Ouanounga.

Cette campagne sera menée aussi dans d’autres localités du Congo. Elle vise, entre autres objectifs, la mise en garde des élèves face à la mauvaise utilisation de l’internet en milieu scolaire d’une part, et l’utilisation à bon escient des smartphones d’autre part. Question de faire la promotion des opportunités qu’offre l’internet.

En effet, comme l’avait souligné León juste IBOMBO, le Congo dispose d’une législation sur la protection des droits de l’enfant en matière d’internet. « C’est dans le but de numériser le sous-secteur de l’éducation primaire et secondaire, que plus de cent élèves seront retenus pour assurer le relai dans les six localités du pays, à savoir Pointe Noire, Brazzaville, Dolisie, Oyo, Djambala et Sibiti », a indiqué, pour sa part, Danielle Ouanounga. Ce qui explique l’organisation sous peu d’un concours inter école au terme duquel une seule école sera retenue par localités sur la base du projet soumis.

L’internet étant un outil indispensable pour les enseignements à distance et les bibliothèques en ligne, il appartient donc à la jeunesse congolaise de s’impliquer pleinement dans l’économie numérique. Celle-ci devrait se préparer dès à présent en enseignant les rudiments des TIC, de manière à familiariser les élèves aux ordinateurs portables.

Les élèves retenus lors dudit concours pourront ainsi être envoyés dans les grandes écoles et les meilleures universités du monde où sont dispensés des enseignements en rapport avec le numérique, en attendant que le pays s’engage, dans les prochaines années, à construire des instituts supérieurs d’enseignement et de recherche dédiés aux technologies liées au numérique.

Pross  Ferdy, Brazzaville-Congo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here