Congo : « J. Certif International », comment créer une entreprise à l’aide du numérique

0
464

(CIO Mag) – C’est autour du concept J.Certif International que plus 2000 jeunes ont été formés pendant 3 jours du 27 au 29 septembre 2018 par les experts en TIC, venus du Congo, de la France, du Cameroun, du Canada et des Etats Unis. La plus grande conférence sur les numériques J.certif international veut aller vers les nouvelles possibilités du numérique, telles que : le data marketing automation, l’intelligence artificielle, la transformation digitale, le machine learning et le cloud native.

Cette 8ème édition a été enrichie par les thématiques animées par les acteurs des TIC, tels que M. Jean François Kitchiguine, consultant en technologie de réalité augmentée qui a présenté sur « augmented reality », réalité augmentée /virtuelle, que le conférencier a défini comme  la superposition de la réalité et d’éléments en sons, images 2D, 3D, vidéos, et calculés par un système informatique en temps réel à l’aide d’un casque numérique.

Intelligence artificielle, thème qui a suscité beaucoup de réactions de par sa complexité, présenté par Max Bonbhel, président de J.Certif international  qui a expliqué que l’intelligence artificielle donne l’opportunité aux développeurs susceptibles de créer diverses applications en utilisant les 4 outils suivants : cloud vision, cloud translation, cloud language et cloud nature.

Prenant le cas du marketing de réseaux, le conférencier a souligné que le marketing classique de trois PPP (produit, prix, publicité)  est révolu. Par ailleurs, le marketing digital ou numérique qui s’appuie sur le client est celui qui est utilisé de nos jours.

Ouvrant les travaux de cette 8eme édition 2018, le ministre des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique Léon Juste IBOMBO, a souligné que l’économie numérique représente de nos jours un vecteur essentiel du développement et un secteur dynamique pour l’Innovation. Il a poursuivi en ces termes : « Son caractère transversal impacte tous les secteurs de l’économie, elle est également à l’origine des nouveaux secteurs innovants et en a rendu d’autres dépendants de celle-ci, ce qui a conduit son Excellence Monsieur Denis Sassou Nguesso, président de la République, chef de l’Etat, à en faire un axe majeur dans son projet de société La Marche vers le développement. »

Cette volonté se traduit, non seulement par l’implémentation des infrastructures indispensables, mais aussi par la transition numérique qui constitue un levier et un atout essentiel pour notre développement économique durable.

Il a en outre rappelé que de cette volonté gouvernementale, découle l’élaboration et la validation au cours d’un atelier tenu le 9 mars 2018, du projet de stratégie nationale de développement de l’économie numérique, qui s’articule autour de trois piliers, à savoir le E-citoyen, le E-business et le E-gouvernement.

Aussi, le ministère en charge de l’économie numérique travaille-t-il pour assurer à nos populations une confiance numérique, à travers l’adoption des avant-projets de lois sur, entre autres, la cybersécurité, la cybercriminalité, les transactions électroniques et les données à caractère personnel.

Pross Ferdy – Congo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here