Côte d’Ivoire / Conférence des plénipotentiaires de l’UIT (PP – 18) : les Emirats Arabes Unis signent un mémorandum d’accord avec l’ANSUT et l’ARTCI

0
347
Cérémonie de signature d’un Memorandum of Understanding (MoU) entre Telecommunications Regulatory Authority (TRA) des Emirats Arabes Unis, l’ANSUT et l’ARTCI, en présence de Lacina Koné, Conseiller TIC du Premier ministre représentant M. Claude Isaac DE, ministre de l’Économie Numérique et de la Poste de Côte d’Ivoire.

(CIO Mag) – Candidate élue au Conseil de l’Union internationale des télécommunications (UIT), ce lundi 5 novembre 2018, la Côte d’Ivoire a signé le vendredi 2 novembre à Dubaï, en marge de la Conférence des plénipotentiaires 2018 de l’UIT (PP – 18) , un mémorandum d’accord (Memorandum of Understanding – MoU) avec les Emirats Arabes Unis (UAE), indiquant une ligne d’action commune entre l’Autorité de régulation des télécommunications des UAE (Telecommunications regulatory authority – TRA), l’Agence nationale du service universel des télécommunications-TIC (ANSUT) et l’Autorité de régulation des télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI).

Représentant le ministre Claude Isaac Dé en charge de l’Économie Numérique et de la Poste de Côte d’Ivoire à la cérémonie de signature du mémorandum d’accord, M. Lacina Koné, conseiller TIC du Premier ministre, avait réitéré la volonté de son pays de devenir de nouveau un membre encore plus actif du Conseil de l’UIT, afin de participer pleinement aux grandes décisions en matière d’économie numérique.

L’appel lancé à l’endroit des Emirats Arabes Unis et à tous les Etats amis et alliés à voter pour la Côte d’Ivoire lors du scrutin du 5 novembre a, de toute évidence, porté ses fruits, puisque la Côte d’Ivoire retrouve le siège qu’il a quitté en 2002, après quatre années de présence au sein du Conseil.

Plus qu’une convergence d’intention avec les Emirats Arabes Unis, ce Memorandum of Understanding est pour la Côte d’Ivoire la manifestation concrète de la confiance que les prestigieuses autorités de régulation comme Telecommunications regulatory authority (TRA) placent en elle, et partant, dans ses contributions visant à développer davantage le secteur des télécommunications.

« Cette signature est la reconnaissance aujourd’hui des importants progrès réalisés ces 8 dernières années en Côte d’Ivoire de façon générale et particulièrement dans le secteur des TIC », a indiqué M. Koné.

Ouverte le lundi 29 octobre, la Conférence des plénipotentiaires 2018 de l’Union internationale des télécommunications (PP – 18) se déroule jusqu’au 16 novembre au centre de conférences WTC de Dubaï.

Anselme AKEKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here