Côte d’Ivoire : GE Healthcare, en partenariat avec Caretek, pour améliorer l’accès aux soins de santé

(CIO Mag) – GE Healthcare est l’activité de santé de General Electric (GE) qui contribue à la transformation numérique des hôpitaux en permettant des diagnostics, des traitements et une surveillance de grande précision grâce à des appareils intelligents, des analyses de données, des applications et des services. En tant que fournisseur de technologies d’imagerie médicale, GE Healthcare souhaite s’engager dans l’amélioration de l’accès aux soins de santé en Côte d’Ivoire. D’où le partenariat avec le distributeur local Caretek, annoncé le mardi 18 juin à Abidjan au cours d’une cérémonie qui a consacré également le début de la commercialisation dans le pays de son équipement ultrason « Versana Premier ».

« Le Versana premier est une solution abordable pour les pays émergents, a déclaré Eyong Ebai, directeur général GE Healthcare Afrique de l’Ouest, Centrale et Afrique Francophone. Nous avons mis beaucoup d’efforts sur le développement de solutions à fort impact pour le continent africain et le Versana premier en fait partie. C’est un équipement ultrason qui permet le diagnostic de plusieurs maladies. »

C’est donc un système innovant qui sera mis à disposition à travers le partenariat GE Healthcare / Caretek. « Nous soutenons Caretek en apportant notre expertise mondiale dans tous les aspects de leurs activités. Nous déploierons tous les efforts nécessaires pour améliorer les résultats de nos clients et la satisfaction des patients », a poursuivi Eyong Ebai.

Confronté à des défis de santé, tels que le taux élevé des maladies non transmissibles (responsables de 37% de tous les décès en Côte d’Ivoire), la mortalité maternelle, la mortalité infantile (qui reste élevée avec 108 décès pour 1 000 naissances) ; et des défis d’ordre technologique nécessitant des diagnostics à distance via la télémédecine, le secteur de la santé a défini une stratégie dans le cadre du plan de développement 2016-2020 pour améliorer l’accès aux soins en Côte d’Ivoire.

« GE Healthcare s’est engagé à soutenir ce plan en développant des partenariats public-privé, en mettant à l’échelle des solutions abordables et pertinentes basées sur les résultats afin de contribuer au développement des infrastructures et des capacités de soins de santé », a ajouté M. Ebai.

A cet effet, GE Healthcare compte bien s’appuyer sur ses installations riches de plus de 650 technologies en Afrique francophone, dont plus de 120 en Côte d’Ivoire, faisant de ce pays la plateforme la plus importante pour GE Healthcare dans la région.

Des hôpitaux de médecine générale, aux cliniques de santé en passant par les centres de soins communautaire et d’autres établissements offrant des soins médicaux de base, plusieurs établissements de santé bénéficient déjà des solutions de GE Healthcare. Parmi eux, l’Hôpital Mère et Enfant de Bingerville, l’Institut de Cardiologie d’Abidjan et la Polyclinique Internationale Sainte Anne-Marie (PISAM).

Anselme AKEKO, Abidjan

Anselme Akeko

Anselme Akeko

Journaliste spécialisé en économie numérique, télécoms-mobilité, mobile money, cybercriminalité, financement start-up, inclusion numérique et financière et transition digitale. Passionné de web journalisme, il est correspondant de Cio Mag en Côte d'Ivoire.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *