Côte d’Ivoire : le Gouvernement interdit l’importation et la commercialisation des postes téléviseurs analogiques

(Photo d'archive) Le Gouvernement de Côte d'Ivoire.
(Photo d’archive) Le Gouvernement de Côte d’Ivoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En prélude à la migration vers la Télévision numérique terrestre (TNT), prévue pour s’opérer au plus tard le 17 juin 2015 pour la bande UHF (et le 17 juin 2020 pour la bande VHF), le Gouvernement ivoirien a adopté un décret portant interdiction de l’importation et de la commercialisation des postes téléviseurs analogiques et ceux non conformes aux normes de diffusion (DVB-T2) et de compression (MPEG 4). Ce décret a été pris, hier jeudi 16 octobre 2014, en application des décisions contenues dans la Stratégie Nationale de Migration vers la TNT. Ce, au cours du Conseil des ministres qui s’est tenu, de 10h30 à 11h30, à Abidjan, sous la Présidence de S.E.M Alassane Ouattara. Il s’inscrit dans les prescriptions de l’Union internationale des télécommunications (UIT) et de l’Union économique et monétaire Ouest-Africaine (UEMOA). Selon le communiqué dudit Conseil, le basculement à la télévision numérique aura entre autres conséquences, l’impossibilité pour les populations détentrices de postes téléviseurs et d’équipements terminaux analogiques non conformes aux normes susmentionnées, de recevoir les programmes diffusés en mode numérique.

 

Entrée dans le capital de Webb Fontaine Côte d’Ivoire

Le Conseil a également adopté un décret autorisant une prise de participation de l’Etat au capital de Webb Fontaine Côte d’Ivoire. Pour rappel, une convention de concession de développement, de conception, de financement, de déploiement, de maintenance, d’exploitation et de gestion du Guichet unique du commerce électronique a été conclue entre l’Etat de Côte d’Ivoire et la société Webb Fontaine, le 28 février 2013. En application de cette convention, le Conseil des ministres a autorisé l’Etat à souscrire à hauteur de 8% au capital de Webb Fontaine Côte d’Ivoire. Elle permet à Webb Fontaine Côte d’Ivoire d’accompagner le pays dans la modernisation des services offerts par l’Administration publique aux populations et aux opérateurs économiques.

Anselme AKEKO

Responsable Editorial Cio Mag Online

Journaliste économie numérique. Passionné de web journalisme, Anselme Akéko est Responsable Editorial Cio Mag Online et Correspondant en Côte d'Ivoire.
En savoir plus
WhatsApp : +225 05 55 46 49 94

View All Posts