Côte d’Ivoire / Télécoms : mise en place d’un dispositif de contrôle des flux de communications électroniques

0
2579

(CIO Mag) – Un dispositif sera bientôt mis en place pour contrôler les flux de communications électroniques des entreprises de télécommunications /TIC qui opèrent sur le territoire ivoirien. Tenant compte des nouvelles évolutions du secteur, l’ordonnance adoptée le 12 juin dernier par les membres du gouvernement précise les obligations des entreprises de télécommunications/TIC relativement aux opérations de contrôle ainsi que celles de l’Administration par rapport au traitement des données à caractère personnel. Cette ordonnance détermine les procédures de contrôle des flux de communications électroniques et organise les modalités de valorisation des données issues des opérations de contrôle.

Trafic voix et SMS

L’avènement de ce dispositif est annoncé alors que le volume de trafic voix intra-réseau des opérateurs de téléphonie mobile (Orange, MTN et Moov) au 1er trimestre 2019 s’élève à 6,578 milliards de minutes. En comparaison au 1er trimestre 2018, le volume de trafic a augmenté de plus de 500 millions de minutes. Quant au volume total du trafic SMS national, il s’élève à 5,7 milliards de minutes au 1er trimestre 2019 contre 10,3 milliards de minutes au 1er trimestre 2018.

Selon Global Voice Group, le contrôle des flux de communications électroniques a permis à la Tanzanie, par exemple, de collecter environ 40 millions de dollars de recettes en cinq ans, en réduisant les risques de fraudes liés aux appels internationaux entrants. Au Rwanda également, le système a permis de démanteler des systèmes antifraudes et limiter les préjudices causés aux entreprises de télécommunications /TIC.

Anselme AKEKO, Abidjan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here