Décret de Trump : Microsoft, Facebook, Apple et Uber préparent une lettre commune

0
1083

(CIO Mag) – Les géants de la Sillicon Valley continent de dénoncer le texte du nouveau président des États-Unis, Donald Trump. Mais cette fois, Microsoft, Facebook, Apple et Uber semblent avoir changé de stratégie. Il ne s’agit plus de critiquer, mais de convaincre le successeur de Barack Obama que son décret peut dangereusement nuire aux intérêts de l’Amérique. Le premier brouillon de la missive qui se prépare dit ceci par exemple  » En tant qu’entrepreneurs et chefs d’entreprise, nos capacités à faire croitre nos sociétés et et créer des emplois dépend de la contribution des immigrants de tous les horizons ». Plus loin, les quatre mastodontes du numérique expliquent au président républicain que certes, il est vital de protéger les États-Unis, mais qu’il serait dommageable pour eux, de conduire cette politique comme il le fait présentement en se prenant aux citoyens de sept pays musulmans dans le monde, attisant davantage la haine contre le pays de l’oncle Sam. Il est également rappelé que l’Amérique est une terre d’immigration et que donc, on ne devrait pas y faire obstacle.

Pour le moment, la nouvelle administration n’a pas encore répondu. Mais, à en juger par la réactivité légendaire de Trump sur Twitter, il est fort à parier qu’il ne devrait pas tarder à livrer sa réaction. D’après un site spécialisé, d’autres mesures sont en préparation. De quoi, il peut bien s’agir ? Est ce pour Calmer la colère des protestataires, qui au delà, des géants du Net, ont dit toute la désapprobation ? On sera sûrement fixé dans les prochaines semaines.

Ousmane Gueye

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here