E-Education : le Togo choisit RETICE, le cartable numérique d’Agbégnénou

Dr Victor Agbégnénou

Le cartable numérique du Togolais Dr Victor Agbégnénou connaît son premier déploiement au Togo avec l’Ecole Supérieure d’Administration et de Gestion Notre de Dame de l’Eglise (ESAG-NDE) de Lomé. Jeudi 21 janvier, la solution a été présentée à la Presse.

(Cio Mag) – L’adoption du cartable numérique va accélérer la digitalisation de l’enseignement à ESAG-NDE. RETICE –réseau, énergie, TIC pour l’Education et les entreprises- l’invention du docteur Togolais Agbégnénou dotera l’école d’un réseau intranet autonome, suffisamment indépendant de l’Internet pour rendre plus efficace la transmission du savoir. La solution dont le déploiement est terminé sera ainsi utilisée au pays de son inventeur pour la première fois. Enseignants et apprenants sont à la phase de la prise en main de l’outil.

Avec la pandémie de la Covid-19, les systèmes éducatifs ont vite montré leurs limites. Le numérique a été ces derniers mois d’une grande utilité pour la continuité de l’éducation. ESAG-NDE qui a lancé ce projet de digitalisation de ces formations avant la crise s’est réjouie d’avoir été visionnaire. « La Covid-19 nous donne raison de ce choix », a déclaré à la Presse la Directrice générale de l’école, la Révérende Sœur Dr Louise de Jésus Afiyo Assivon. Elle a rappelé que son école a toujours eu pour ambition l’innovation et la qualité. « Nous avons voulu oser, nous sommes à l’heure du numérique et ESAG ne pouvait s’en passer », a-t-elle souligné.

Optimiser les ressources

Au micro, la DG d’ESAG-NDE

Cette audace permettra à l’école de couvrir ses salles de cours et les périmètres de l’établissement. La solution assure une communication en locale de tous les acteurs. Administration, professeurs, élèves pourront communiquer sur le site mais aussi dans un rayonnement de 15 à 20km à la ronde. Avec un déploiement supplémentaire, la solution peut avoir un rayonnement de 40km permettant la continuité de la communication. Dans le contexte actuel de crise sanitaire, elle rend possible la distanciation physique demandée dans les écoles. Les cours en présentiel pourront continuer avec moins d’apprenants.

Concrètement, la solution rend accessible les cours partout dans les rayons de la solution, permet de faire de l’économie à plusieurs échelles par la digitalisation des manuels pédagogiques etc. En adoptant cette solution, 80% de la communication reste sur un réseau local. Seulement 20% nécessitera un recours à Internet : c’est la solution 80-20 ! De fait, c’est de l’économie pour l’école mais aussi pour les opérateurs qui verront la bande passante moins encombrée, synonyme d’une amélioration du service pour les besoins les plus urgents.

Pour Dr Victor Agbégbnénou , cette solution permet « d’avoir du numérique partout et pour tous, d’avoir les cahiers, livres…toutes les fournitures en numérique ». Une économie pour l’Etat, les parents, les éditeurs, bref pour tous les acteurs de l’éducation. Il s’agit aussi de donner la possibilité aux apprenants d’être habitué aux outils numériques dans un monde de plus en plus digitalisé. De quoi préparer les apprenants aux nouveaux enjeux du monde.

Mardi, Dr Victor Agbégnénou a eu le privilège de présenter son innovation au club diplomatique de Lomé sur invitation du Ministère des Affaires Etrangères.

Souleyman Tobias, Lomé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here