Ecriture du web : Libre Afrique Sénégal lance le prix Bastiat des ambassadeurs de la liberté

0
440

(CIO Mag) – Il s’agit de la première édition du concours d’essai des « ambassadeurs de la liberté ». Ce concours est ouvert aux étudiants, jeunes professionnels, acteurs de la société civile âgés de moins de 35 ans. Cette compétition, selon les initiateurs, vise tout simplement à inciter les jeunes à l’écriture surtout du  web.

« Libre Afrique Sénégal organise ce concours avec l’aide de la Fondation Atlas, pour permettre aux jeunes de se familiariser avec l’écriture du web. Ils doivent dès maintenant écrire sur des domaines qui touchent la vie au quotidien des populations. Pour postuler les candidats résidant au Sénégal devront écrire un essai 1000 mots maximum sur un thème d’actualité ou généraliste portant sur la défense des idées de la liberté comme les droits individuels, libertés politique et économique, démocratie, société civile, entrepreneuriat, valeurs libérales, la culture, les droits de l’homme entre autres », précise Magueye Sow, un des responsables de Libre Afrique.

Le concours est doté de trois  prix : le premier prix va recevoir un  trophée et chèque d’un montant de 400.000F CFA, le deuxième 250.000F CFA et le troisième 100.000F CFA. Les auteurs des dix meilleurs essais vont bénéficier de formation en blogging, entreprenariat, coaching et leurs articles seront publiés dans des sites comme libre Afrique, le quotidien national le soleil et pressafrik.

« Les jeunes doivent saisir les opportunités du numérique. Il y a des avantages, c’est la raison pour laquelle nous invitons les jeunes surtout les étudiants, les blogueurs, les activistes et les chercheurs à montrer leur compétence dans le secteur du numérique », fait savoir M. Sow.

Les candidats ont encore quelques jours pour postuler puisque la date de clôture est prévue le 30 novembre 2018, les résultats connus le 10 décembre et la remise des prix le 15 du même mois.

Joe Marone, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here