Exploitation de fréquences radioélectriques à usage privé: l’ARTCI met de l’ordre

(CIO Mag) – Les exploitants de réseaux radioélectriques indépendants à usage privé sur l’étendue du territoire national sont attendus au Guichet unique de l’Autorité de régulation des télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI), sis à Marcory Anoumanbo, quartier sud d’Abidjan, pour se faire recenser avant le 31 juillet 2017, délai de rigueur. “Passé ce délai, avertit le gendarme des télécommunications, des contrôles seront effectués conformément aux dispositions règlementaires en vigueur et pourraient conduire à des retraits de fréquences.”

Bandes de fréquences concernées

Sont visés par cette opération de recensement, “les utilisateurs de bandes de fréquences suivantes :
– Bande HF : 3 à 30 MHz ;
– Bande VHF : 30 à 300 MHz ;
– Bande UHF : 300 à 470 MHz.”

Selon l’ARTCI, ce recensement vise à mettre à jour le fichier de référence des utilisateurs de fréquences pour les réseaux radioélectriques indépendants à usage privé et à faciliter l’apposition de vignettes sur les équipements. Il “se fera à titre gracieux”. En pratique, il s’agit pour tous les utilisateurs desdites fréquences à communiquer au régulateur télécom ou transmettre par courrier électronique (courrier@artci.ci) les informations telles que le numéro de téléphone, l’adresse mail, l’adresse postale et l’adresse géographique.

A. A

Anselme Akeko

Anselme Akeko

Journaliste spécialisé en économie numérique, télécoms-mobilité, mobile money, cybercriminalité, financement start-up, inclusion numérique et financière et transition digitale. Passionné de web journalisme, il est correspondant de Cio Mag en Côte d'Ivoire.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.