Facebook supprime 800 comptes pour manquement aux règles d’utilisation

0
753

(CIO Mag) – Facebook ne veut plus être taxé de faire le jeu des manipulateurs à travers les Fake News. Le géant américain du Net annonce avoir procédé à la suppression de 800 comptes d’utilisateurs ainsi que de plusieurs dizaines de page de « spam politique ». Selon le site spécialisé Clubic qui reprend le chef de la cybersécurité de la plateforme aux plus de 2 milliards d’abonnés, certains, parmi les personnes concernées par la mesure, sont accusés d’être des « usines à publicité » en voulant renvoyer l’impression d’abriter des espaces de débats politiques.

Et parmi les comptes déconnectés, il y en avait de très populaires comme celui dénommé « Nation in Distress » appartenant à un pro-Trump avec plus de trois millions d’abonnés. Les responsables de Facebook donnent également l’exemple d’un autre compte appelé Reverb Press. Celui-là était animé par un non-partisan du milliardaire républicain, aux commandes des Etats-Unis d’Amérique, et comptait 700.000 fidèles. A tous ces propriétaires de comptes, il est reproché, non pas de développer un contenu illégal ou dangereux pour la paix sociale, mais d’utiliser plusieurs techniques de spam en plus de rediriger les internautes vers des sites qui servent uniquement à gérer des revenus via des publicités comme l’explique Clubic.com.

Elimane

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here