Gabon : la protection de l’enfant en ligne, un sujet préoccupant

Protection des enfants sur Internet 1

 

(Cio Mag) – C’est une certitude pour l’Union internationale des télécommunications (UIT) : un enfant sur cinq est victime d’abus sur Internet. Face aux dangers que représentent pour les enfants les contenus immoraux diffusés sur les réseaux sociaux et sur certains sites Internet, le ministère de l’Economie numérique et de la Poste du Gabon ne compte plus baisser les bras. Aussi a-t-il organisé, en partenariat avec l’UIT, un séminaire baptisé «Atelier national des parties prenantes de la protection de l’enfant en ligne». Lequel séminaire s’est déroulé du 6 au 8 mai dernier à Libreville, avec comme principal objectif d’élaborer des stratégies devant permettre d’assurer la protection des enfants sur Internet mais aussi mettre hors d’état de nuire les internautes qui publient des contenus pervers sur des sites, rapporte Gabonactu.com.
Armer les enfants dans la perspective de tirer le meilleur bénéfice des TIC en général et de l’internet en particulier. Tel est en définitive le but de ce séminaire dont la cérémonie d’ouverture a enregistré la participation de nombreux élèves. A ces derniers, le secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et de la Poste, Liliane Massala, a indiqué que l’Etat du Gabon n’a pas d’autres alternatives que celle d’adhérer à la révolution numérique et de miser principalement sur ses ressources humaines, notamment les enfants qui doivent être suffisamment armés pour saisir toutes les opportunités offertes par les TIC. Ce qui suppose une prise de conscience des effets néfastes de l’Internet et par ricochet de la cybercriminalité.
Cité par Gabonactu.com, Emmanuel Kandem, expert de l’UIT, a expliqué que «la Cyber-sécurité implique que chaque individu puisse utiliser les TIC en général et l’internet en particulier de manière seine et sûre».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.