Gabon : Orange et MTN intéressés par une licence ?

Gabon

 

(Cio Mag) – Le marché gabonais des télécoms va-t-il enregistrer l’entrée d’un nouvel opérateur ? La réponse à cette question pourrait être affirmative si l’on s’en tient à la déclaration du ministre de l’Economie numérique et de la Poste, de lancer un avis d’appel à candidature pour l’obtention d’une licence d’opérateur virtuel (MVNO). Selon GabonEco, cette décision ministérielle fait suite à la fusion annoncée entre le groupe Maroc Telecom, actionnaire majoritaire dans Gabon Telecom, et le groupe Etisalat, propriétaire de l’opérateur Moov. La mise en commun du patrimoine de ces deux entreprises sur le sol gabonais va libérer une part de marché que beaucoup d’opérateurs n’hésiteront pas à combler. Quoique les perspectives de croissance du nombre d’abonnés ne soient pas assez grandes. Le taux de pénétration de la téléphonie mobile ayant dépassé la barre de 97 % depuis 2012. La preuve, GabonEco fait savoir que deux opérateurs pointent le bout du nez pour saisir au bond les occasions qui pourraient se présenter si l’appel d’offre était effectivement lancé. Il s’agirait de la multinationale française Orange et du groupe Sud-africain MTN. Pour l’heure, quatre opérateurs de services mobiles, Airtel, Gabon Telecom (Libertis), Moov et Azur se partagent un marché fortement concurrentiel, pour une part de marché estimé à 1,5 million de personnes.