Google annonce un investissement de 1 milliard de dollars en Afrique sur cinq ans

(Cio Mag) – Google prévoit un investissement d’un milliard de dollars en Afrique sur cinq ans pour couvrir une gamme d’initiatives, allant de l’amélioration de la connectivité à l’investissement dans les startups. Cette annonce a été faite par le président-directeur général de Google, Sundar Pichai, au cours de l’événement Google for Africa organisé en ligne le mercredi 6 octobre 2021.

Cet investissement, autour duquel Sundar Pichai est impatient de collaborer avec les gouvernements africains, soutiendra la transformation digitale des entreprises ainsi que celle des organisations à but non lucratif qui travaillent pour améliorer la vie à travers le continent. L’objectif de la multinationale américaine à travers ce fonds est aussi de permettre un accès abordable à Internet et de créer des produits pour tous les types d’utilisateurs africains. Investir dans les entrepreneurs pour stimuler les technologies de nouvelle génération est un autre volet clé de cet accompagnement.

Google en Afrique

Sundar Pichai a saisi l’occasion de cette rencontre pour donner quelques exemples de la façon dont Google investit et participe à la construction de l’Afrique.

« Depuis que nous avons ouvert nos premiers bureaux en Afrique, nous avons permis à 100 millions d’Africains d’accéder à Internet pour la première fois et avons doté des millions d’entreprises et de créateurs d’outils numériques », a-t-il déclaré.

Selon le pdg, Google a formé six millions de personnes pour améliorer leurs compétences numériques. La multinationale de l’Internet a également formé 80 000 développeurs de tous les pays d’Afrique et soutenu plus de 80 startups pour lever des fonds mondiaux de capital-risque, créant des milliers d’emplois.

M. Pichai n’a pas manqué de souligner l’ouverture en 2018 d’un centre de recherche en intelligence artificielle à Accra : « L’équipe se concentre sur la résolution de défis pertinents pour l’Afrique et le monde, comme l’utilisation de l’IA pour cartographier des bâtiments difficiles à détecter à l’aide d’outils traditionnels et l’ajout de 200 000 kilomètres de routes sur Google Maps », a-t-il révélé.

Enthousiaste à l’idée de faciliter l’accès aux opportunités offertes par le numérique, le Ceo de Google ne perd pas de vue les défis importants auxquels les décideurs africains sont confrontés. Notamment la pandémie de Covid. Bien sûr, elle continue d’avoir un impact profond sur les communautés. Néanmoins, elle a permis de voir comment la technologie peut être une bouée de sauvetage, aussi bien pour les familles, les systèmes éducatifs que pour les entreprises en quête de nouveaux marchés.

Être utile dans ces relations-là est au cœur de la mission de Google qui consiste à organiser l’information du monde et la rendre universellement accessible et utile, a expliqué Sundar Pichai.

Source : Google

Anselme Akeko

Anselme Akeko

Anselme Akéko est journaliste ivoirien spécialisé en économie numérique. Passionné de web journalisme et de fact-checking, il est correspondant permanent de Cio Mag en Côte d'Ivoire depuis 2013.

View All Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *