Gouvernance de l’Internet 2020 : la formation des formateurs s’ouvre lundi au Burkina Faso

0
1633

(Cio Mag) – Des acteurs du numérique bénéficieront d’une formation de quatre jours au Burkina Faso sur la gouvernance de l’Internet dès ce lundi 24 août 2020. C’est une formation des formateurs qui cible ONGs, professionnels du numérique, étudiants et autres professionnels engagés dans cette thématique.

Jusqu’au 28 août et exclusivement en ligne, les stagiaires seront entretenus par de nombreux experts pour, au finish, leur permettre de renforcer leurs capacités comme acteurs stratégiques en Afrique francophone dans la construction des écosystèmes numériques viables. Ainsi donc, des experts qualifiés seront mis à la disposition de l’espace francophone sur les questions de la gouvernance de l’Internet. Une condition sine qua non pour peser dans les instances de décisions internationales.

Avec le nombre sans cesse grandissant d’internautes au monde, il n’est plus à démontrer qu’Internet se retrouve au centre de la majeure partie des activités socio-économiques. C’est donc dire que sa gouvernance doit être de plus en plus inclusive. Pour ce faire, il urge de disposer des ressources et des acteurs aguerris. Ce à quoi s’attelle l’initiative de la formation des formateurs.

C’est une idée de l’initiative TIC et Citoyenneté (ITIC). Une initiative épaulée par l’Autorité de Régulation des Communications Electronique et des Postes (ARCEP) du Burkina Faso, l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), l’Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN), l’AFNIC (Association française de nommage internet en coopération), l’Internet Society et bien d’autres partenaires de l’événement.

Au nombre des encadreurs de cette édition 2020, des personnalités de renom dont le Dr Amani Abou-Zeid, le Commissaire aux infrastructures et à l’énergie de l’UA ; et Pierre Dandjinou, Vice-président ICANN pour l’Afrique.

Souleyman Tobias

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here