IATF 2023 : Abidjan se projette en hub d’exposition pour connecter les marchés africains

Construit sur 16 hectares à proximité de l’Aéroport international Félix Houphouët Boigny, le Parc des expositions d’Abidjan va accueillir la Foire commerciale intra-africaine (IATF 2023) en novembre prochain. © Gouv.ci du 2 février 2023

Le Parc des expositions d’Abidjan qui abritera la 3ème Foire commerciale intra-africaine (IATF 2023) en novembre 2023 sera disponible à temps, a déclaré jeudi le président d’Afreximbank, qui s’est dit satisfait des « progrès » réalisés par la Côte d’Ivoire. Le pays, qui se prépare pour accueillir l’IATF 2023, servira à cette occasion de plateforme d’exposition pour connecter physiquement et virtuellement les marchés africains.  

(Cio Mag) – Le Parc des expositions d’Abidjan (PAE) qui abritera la 3ème Foire commerciale intra-africaine (IATF 2023) du 21 au 27 novembre sera disponible à temps, a affirmé jeudi le président de la Banque africaine d’export-import (Afreximbank), qui s’est dit satisfait des « progrès » réalisés. « Nous sommes satisfaits des progrès que nous avons vus. La Côte d’Ivoire a pris l’engagement de rendre cette infrastructure disponible dans le temps qui lui était imparti. Après cet événement, la Côte d’Ivoire pourrait être un pays d’exposition en Afrique », a déclaré le Professeur Benedict Oramah au cours de la conférence de presse qui a sanctionné la 5e réunion du Comité consultatif de l’IATF 2023, présidée par l’ex-Chef d’Etat nigérian Olusegun Obasanjo.

Photo de famille du roadshow officiel de haut niveau sur la Foire commerciale intra-africaine (IATF 2023), le jeudi 23 février à Abidjan.

Bâti sur 16 hectares à proximité de l’Aéroport international Félix Houphouët Boigny, le Parc des expositions a vocation d’accueillir des conférences, des événements et autres grands rendez-vous mondiaux de premier ordre. Le taux d’achèvement des travaux est estimé à 97% et l’ensemble devrait être livré en mai. Jusqu’à aujourd’hui, la Côte d’Ivoire manquait d’une telle infrastructure dédiée aux expositions. Avec ce parc, Abidjan remplit désormais les conditions pour accueillir l’IATF 2023. Mieux, la capitale économique ivoirienne se projette encore plus en hub régional pour connecter davantage les marchés africains.  

Pour le président d’Afreximbank et de son conseil d’administration, être équipé de ce type d’infrastructure est « la preuve qu’un pays a fait des progrès ». « Si vous ne l’avez pas, ça veut dire que vous êtes un pays dépendant », a soutenu Benedict Oramah.

« C’est l’événement de l’année 2023 »

L’IATF est un dispositif mis en place par Afreximbank, en collaboration avec l’Union africaine et le secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine (Zlecaf). Il a pour but de donner de la visibilité aux marchés africains, connecter les industries créatives et culturelles, favoriser les rencontres BtoB et booster les investissements et la production en Afrique. La deuxième édition qui s’est tenue à Durban en 2021 a vu la participation de 63 pays, 1501 exposants, 32.541 visiteurs et a permis de générer 42,1 milliards de dollars d’accords commerciaux et d’investissements.

Sous l’égide du gouvernement ivoirien, IATF 2023 servira de plateforme unique aux entreprises pour accéder à un marché africain intégré de plus de 1,3 milliard de personnes avec un PIB de 3,5 milliards de dollars. Aussi, 75 pays, 1600 exposants et plus de 35.000 visiteurs sont attendus en novembre à Abidjan qui entend favoriser 43 milliards de dollars d’accords commerciaux et d’investissements.

« Cette édition permettra à la Côte d’Ivoire d’amplifier son rayonnement. La Côte d’Ivoire sera l’endroit où il faut être pour parler de business », a affirmé le ministre ivoirien du Commerce et de l’Industrie, Souleymane Diarrassouba, avant de déclarer que l’IATF est « l’événement de l’année 2023 ».

Une gamme d’outils numériques disponible

IATF 2023 ciblera plusieurs secteurs clés dont l’innovation et les TIC. Afreximbank dispose en effet d’une gamme d’outils numériques permettant de tirer parti des possibilités de développement des compétences et de facilitation du commerce électronique dans le cadre de la Zlecaf. L’édition de 2023 offrira également des opportunités de rencontres entre startups et investisseurs en capital-risque ainsi que des formations à l’entreprenariat.

Lancée en 2018 au Caire, la Foire commerciale intra-africaine se tiendra du 21 au 27 novembre prochain à Abidjan. C’est la première fois qu’elle se déroule dans un pays d’Afrique francophone.

Anselme AKEKO

Responsable éditorial Cio Mag Online
Correspondant en Côte d'Ivoire
Journaliste économie numérique
2e Prix du Meilleur Journaliste Fintech
Afrique francophone 2022
AMA Academy Awards.
En savoir plus

View All Posts