Infections chez les bébés prématurés : l’intelligence arificielle pourrait bientôt être mise à contribution

0
246

(CIO Mag) – C’est de notoriété publique. Les nouveaux nés présents dans les établissements hosptaliers sont fortement exposés à des risques d’infection. Afin de détecter plus facilement les facteurs incriminés, plusieurs structures créent un algorithme à partir de leur système de surveillance, révèle le site de France Inter.

Les confrères donnent l’exemple du Centre hospitalier universitaire de Rennes, en France, où les données de 400 bébés prématurés d’au moins trois jours de vie dont une trentaine souffrant d’une infection, sont agrégées. en croire le site de la radio française, l’ensemble de ces informations, une fois analysées, permettent au médecin d’agir plus vite, plus tôt, donc.

Elimane

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here