Journée internationale du Fact checking : c’est tous les jours qu’il faut vérifier les faits

0
887

(CIO Mag) – C’est tous les jours qu’il faut vérifier l’exactitude et l’authenticité des données, chiffres, propos, etc. dans le traitement de l’information journalistique. C’est le but de la deuxième édition de la Journée internationale du fact checking (ou journalisme de vérification) qui a lieu chaque 2 avril.

Les fake news diffusés sur les réseaux sociaux, tout comme les informations partagées sur la téléphonie portable et les sites web d’information donnent du relief à cette journée consacrée à la vérification des faits. Apparu dans les années 90, le fact checking s’est propagé consécutivement à l’évolution des TIC, aux attentats du 11 septembre 2001, et s’est développé sous l’effet conjugué de trois facteurs, rapporte Wikipedia qui cite le travail collaboratif, la facilité d’accès aux bases de données et la multiplication des sites web d’actualité.

En tout état de cause, la floraison de sources disponibles aujourd’hui renvoie le journaliste à l’une des règles principales de son métier, à savoir, vérifier la véracité des faits. La première édition de la Journée internationale du fact checking a eu lieu en Floride. Cette année, 99 médias en sont partenaires.

A. AKEKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here