La digitalisation pour renforcer la compétitivité des économies

0
2130

Dans le cadre de la conférence internationale sur les guichets uniques organisée du 17 au 19 septembre par l’Alliance africaine pour le commerce électronique (AACE), Isidore Biyiha , directeur de cette alliance s’est livré à la presse locale sur la question de la dématérialisation des procédures en Afrique en général et au Cameroun en particulier.

Les atouts de la numérisation sont indéniables. Ce n’est pas Isidore Biyiha qui en dira le contraire. Lui qui, dans la récente interview accordée à Cameroun Tribune, se réjouit de la valeur apportée par cette dématérialisation à travers la simplification des procédures et la réduction des coûts et des délais de passage des marchandises en territoire camerounais.

Cependant, pour lui, pas question de dormir sur ces lauriers. « Raison pour laquelle le guichet unique des opérations du commerce extérieur a opté pour un guichet unique intégral dont les résultats sont palpables dans l’amélioration de la compétitivité de l’économie nationale », a t-il dit.

D’ailleurs il considère que la digitalisation doit-être au début et à la fin du processus de renforcement de la compétitivité des économies. Cette interview a également été l’occasion pour lui de citer quelques recommandations allant dans ce sens.

Le directeur de l’AACE préconise notamment d’encourager les administrations des douanes à « mettre au point des procédures électroniques régionales en vue de fluidifier les opérations de transit dans la région. Notamment sur les corridors Douala-Bangui et Douala-Djamena ».

Pour plus d’efficacité dans ce processus de dématérialisation, il conseille aussi d’avancer vers un marché numérique en favorisant le développement des plateformes de commerce électronique. Mais aussi en étoffant et en modernisant les infrastructures matérielles et immatérielles.

« Il est également question de stimuler les compétences techniques et technologiques locales afin de maîtriser la mise en œuvre des systèmes d’information et le commerce des services électroniques en vue de l’émergence de l’économie numérique des pays africains », a t-il ajouté.

Tout en soulignant que le  renforcement de la dématérialisation de ces projets nécessite un code de bonne conduite auquel doivent se soumettre toutes les parties prenantes. Revenant sur la 7ème conférence internationale des guichets uniques d’Afrique, elle visait l’amélioration de la fluidité des échanges à l’ère de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA).

L’alliance chapeautée par Isidore Biyiha s’est donnée pour objectif de se servir des TIC pour affermir les échanges commerciaux. Pendant trois jours de conférence, il était question de statuer sur les technologies de guichet unique des différents pays et sur leurs processus de facilitation des échanges.

Il s’est agit aussi de récompenser les meilleurs startups pour l’innovation à travers l’ « AACE-SWC startup innovation challenge », un concours international visant à identifier, primer et accompagner les meilleurs projets. Lesquels ont pour but l’amélioration des opérations du commerce international.

Aurore Bonny

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here