L’ARCEP-Bénin sensibilise sur la portabilité des numéros mobiles

0
1529
Les autorités de l'ARCEP-Bénin échangeant avec les journalistes et transporteurs dans le Centre du Bénin.

(CIO Mag) – L’Autorité de régulation des communications électroniques et de la poste (ARCEP-Bénin) est allée au contact des compagnies de transports et des radios communautaires dans le Zou, au centre du Bénin, pour les entretenir sur les droits des consommateurs et les activités informelles du secteur postal.

« Les principaux objectifs visés par la Portabilité des Numéros Mobiles (PNM) sont de donner plus d’avantages et de possibilités aux consommateurs, révèle le Président du Conseil de régulation de l’ARCEP Flavien Bachabi, relayé sur le site de l’institution. Plus particulièrement, la disponibilité de la PNM devrait apporter les avantages substantiels suivants aux abonnés : des prix à la baisse, un meilleur choix, une meilleure qualité de service et une plus large gamme de services et de produits. Mieux, dans ce nouvel environnement, les consommateurs pourront choisir le fournisseur qui répond le mieux à leurs besoins sans encourir quelque désagrément que ce soit. »

Régulation des communications électroniques

En effet, c’est depuis septembre 2018 que le service de portabilité des numéros mobiles a été lancé au Bénin. L’opération de portage consiste à un abonné d’un réseau de téléphonie mobile, insatisfait des prestations de ce dernier, de formuler une demande de migration vers un autre opérateur. Pour le faire, il doit se rendre dans l’une des agences de l’opérateur vers lequel il souhaite migrer, muni de sa carte d’identité, et remplir un formulaire à cet effet. En 5min, il devient un abonné de l’opérateur receveur, tout en gardant le même numéro de téléphone.

Cependant, cet abonné a également la possibilité de revenir vers son opérateur de départ, après 30 jours d’utilisation des services de l’opérateur receveur et 90 s’il veut migrer vers un tout autre opérateur. Evidemment, ce nouveau service qui crée un environnement de challenge entre les différents opérateurs ne leur donne pas d’autres choix que de performer. Cette innovation qui s’inscrit au titre des droits des consommateurs, est exposée aux journalistes et transporteurs du Zou les 9, 10 et 11 juillet.

La portabilité des numéros mobiles est l’une des réformes initiées par le gouvernement béninois dans le secteur du numérique à travers la régulation des communications électroniques et de la poste.

Michaël Tchokpodo, Bénin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here