Le Bangladesh déconnecte les Rohingyas

(CIO Mag) – Ils sont près d’un million de Rohingyas à être concernés par la mesure. Le Bangladesh a ordonné aux opérateurs de téléphonie à couper les communications mobiles dans les camps situés dans le Sud-est du pays, selon les autorités. Une décision, à en croire, Les Echos, qui a été prise après des scènes de violence, ces dernières semaines.

En août de l’année dernière, l’Organisation des Nations Unies n’avait pas hésité à parler de « génocide » pour la première fois au sujet des Rohingyas persécutés par l’armée birmane notamment. Il s’agit d’une minorité musulmane dont le sort avait fait la Une à l’international et suscité des mouvements de colère chez leurs coreligionnaires. Depuis, 700.000 personnes issues de ce groupe avaient fui au Bangladesh.

Elimane

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE